Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine

15.05.2019

Philippe Manoury – Lab.Oratorium – Cologne, Hambourg, Paris

Hartmut Nägele

Le 19 mai prochain, à la Philharmonie de Cologne, aura lieu l’un des évènements les plus importants dans le monde de la musique contemporaine en Europe: la création mondiale de l’œuvre « Lab.Oratorium » de Philippe Manoury.

Cette composition constitue la dernière partie de la Trilogie Köln, trilogie d’œuvres symphoniques spatialisées, initiées par le compositeur Philippe Manoury et le chef d’orchestre français François-Xavier Roth. Elle est le fruit d’une coproduction franco-allemande entre le Gürzenich-Orchester de Cologne, la Elbphilharmonie de Hambourg, la Philharmonie de Paris et l’IRCAM. Philippe Manoury collabore à nouveau avec le metteur en scène Nicolas Stemann sur la conception du texte.
Dans cette œuvre oratoire pour solistes, acteurs, ensemble vocal, chœur amateur, orchestre à division spatiale et électronique en temps réel, Philippe Manoury cherche à redéfinir les régles accoustiques et géographiques du grand orchestre symphonique. Le thème actuel sur le voyage et la migration provoquera une rencontre des voix, des instruments et du public.
L’œuvre intégrale s’articule autour d’une odyssée contemporaine à la recherche de l’utopie d’une Europe multilingue et sans frontières – un trésor menacé en rasion du contexte politique actuel.

Après la première représentation à Cologne, le Gürzenich-Orchester présentera l’œuvre à un public international à l’Elbphilharmonie de Hambourg et à la Philharmonie de Paris.

Programme

PHILIPPE MANOURY, « Lab.Oratorium »
pour deux acteurs, deux chanteuses (soprano, mezzo-soprano) ensemble vocal, choeur, électronique et orchestre 

Trilogie Köln III

Composition commandée par le Gürzenich-Orchester Köln, l’IRCAM, la Philharmonie de Paris et  l’Elbphilharmonie de Hambourg

Avec le soutien amical de la fondation Ernst von Siemens Musikstiftung. Soutenue par la fondation NRW Kunststiftung et Impuls neue Musik.

Rinnat Moriah, soprano
Tora Augestad, mezzo-soprano
Patrycia Ziolkowska, récitante
Sebastian Rudolph, récitant
SWR Vokalensemble
Lab.Chor
IRCAM
Thomas Goepfer, réalisation informatique musicale
Julien Aléonard, ingénieur du son
Gürzenich-Orchester Köln
François-Xavier Roth, direction
Nicolas Stemann, mise en scène
Rainer Casper, lumières
Patrick Hahn, dramaturgie
Lena Kremer, assistante costumes
Sophia Binder, assistante mise en scène

Kölner Philharmonie

19.05.2019 | 11H CM
20.05.2019 | 20H
21.05.2019 | 20H

Elbphilharmonie Hambourg

27.05.2019 | 20H

Philharmonie de Paris

03.06.2019 | 20H30 Création française

 

Philippe Manoury und François-Xavier Roth © Hartmut Nägele

 

09.05.2019

NESEVEN / Eklekto aux Tage für neue Kammermusik Witten

Le vendredi 10 mai débutera l’édition 2019 des Tage für neue Kammermusik Witten, à laquelle nous vous invitons chaleureusement. Le festival s’ouvrira sur une performance de l’ensemble vocal francais NESEVEN et du collectif suisse de percussion contemporaine Eklekto qui présenteront à Witten quatre créations de Martin Smolka, Mayke Nas, Mio Chareteau et Ondrej Adamek. Ondrej Adamek est l’instigateur et directeur artistique du projet.

Le programme du concert d’ouverture est le fruit d’une étroite collaboration avec les deux ensembles dont les œuvres se complètes les unes les autres. Ces concerts scénarisés mêleront voix et percussions, ainsi qu’éléments théâtraux et danse.

Le concert de clôture du festival présentera une autre commande d’Ondrej Adamek „Man Time Stone Time“ pour l’ensemble NESEVEN, objets, vidéo et musique de chambre.

 

Programme

10 mai 2019 – 20H

Martin Smolka
« Stretto » (2019) pour six voix et quatre percussionnistes CM

Mayke Nas
Werk (2019) pour quatre percussionnistes CM

Mio Chareteau
« 
Singles » (2019) pour voix et objets CM

Ondřej Adámek
« Schlafen gut. Warm. » (2018-19) pour six voix et quatre percussionnistes CM

NESEVEN
Eklekto
Leitung: Ondřej Adámek

 

12 mai 2019 – 16H

Ondřej Adámek

„Man Time Stone Time“ pour quatre solistes vocaux, objets, vidéo et orchestre de chambre CM

Claudia Chan : piano motorisé
NESEVEN
WDR Sinfonieorchester
Michael Wendeberg : Direction

 

© Marie Hervé

03.05.2019

Impuls neue Musik fête ses 10 ans !

Le Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine / Impuls neue Musik fête cette année son dixième anniversaire. Fondé en 2009, Impuls neue Musik soutenait au départ des petits projets et a réussi au fil des années à se développer en une institution de soutien particulièrement prisée par la scène musicale contemporaine. A cette occasion, quatre manifestations auront lieu en Allemagne, en France et en Suisse afin de célébrer cet évènement. • Création de l’œuvre « Schlafen gut. Warm. » d’Ondrej Adamek aux Wittener Tagen für neue Kammermusik (12 mai 2019) •  Création de l’œuvre « Lab.Oratorium » de Philippe Manoury à la Philharmonie de Paris, ouverture du festival ManiFeste-2019 (3 juin 2019)  • « Avons-nous la même oreille ? » Table ronde  sur la musique contemporaine, dans le cadre de ZeitRäume Basel - Biennale für neue Musik und Architektur, Gare du nord, Bâle – en coopération avec la Pro Helvetia (14 septembre 2019) •  « Avons-nous la même oreille ? » Table ronde sur la musique contemporaine, dans le cadre du Festival Musica Strasbourg – en coopération avec le Focus Musique contemporaine (1er octobre 2019)   L’initiative du fonds Impuls voit le jour en mars 2009, par la volonté des instances culturelles françaises et allemandes persuadées du besoin d’un outil commun pour favoriser les rencontres franco-allemandes dans la musique contemporaine. On y compte l’Ambassade de France en Allemagne, le ministère de la Culture et de la Communication, la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique), le Bureau Export, la Fondation Francis et Mica Salabert et Arte Actions Culturelles. D’autres organisations nous ont rejoint peu à peu, pour une ou plusieurs années : la fondation Alfried Krupp von Bohlen und Halbach-Stiftung et l’Institut Goethe en 2011, le BKM (Beauftragter der Bundesregierung für Kultur und Medien) en 2012, la Deutsche Bank pour l’année franco-allemande 2012/2013 et la fondation Alfred Toepfer F.V.S. en 2014. Depuis le Comité Artistique 9, la fondation Kunststiftung NRW (fondation de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie pour l’art) soutient également des projets d’Impuls neue Musik en lien avec la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Au fil des années et des projets, le fonds Impuls s’est développé, renforcé et a acquis une aura européenne, grâce à la pertinence de ses arbitrages artistiques menés par un comité artistique indépendant d’experts reconnus, et son positionnement transnational unique. En 2018, il a été rejoint par la fondation suisse Pro Helvetia, ce qui fait d’Impuls un fonds franco-germano-suisse. Il dépasse alors les frontières de l’Allemagne et de la France prenant désormais en considération deux zones linguistiques et culturelles, germanophone et francophone. Depuis son lancement, le fonds a engagé plus de 1 million d’euros et soutenu 160 projets et 267 compositeurs.     Le nom Impuls, d’origine allemande, met l’accent sur le tout premier objectif du fonds : donner une impulsion à la musique contemporaine française, allemande et suisse en favorisant les échanges sur le long terme entre ces sphères culturelles et musicales. Les projets Impuls vont bien au-delà de la simple représentation d’œuvres contemporaines des trois cultures : au centre de tous les projets se trouve un réel dialogue entre musicien.ne.s, œuvres et esthétiques. À travers le financement d’œuvres de commande, Impuls a également une influence décisive sur le travail créatif de ces pays.   EVENEMENTS 10.05.2019 | 20H Ondrej Adamek / Neseven / Eklekto »Schlafen gut. Warm.« Wittener Tagen für neue Kammermusik 03.06.2019 | 20H30 Philippe Manoury / François-Xavier Roth / Gürzenich-Orchester Köln Lab.Oratorium Philharmonie de Paris
14.09.2019 | 11H »Hören wir mit anderen Ohren?« - Table ronde dans le cadre de ZeitRäume Basel - Biennale für neue Musik und Architektur, Gare du nord, Bâle – en coopération avec la Pro Helvetia 01.10.2019 | 15H30 »Hören wir mit anderen Ohren?« - Table Ronde dans le cadre du Festival Musica Strasbourg – en coopération avec le Focus Musique contemporaine

02.04.2019

Umlaut Festival à Paris

Du 5 au 7 avril 2019 aura lieu pour la 7ème fois le festival Umlaut au Lavoir Moderne Parisien. Il est organisé par l’antenne parisienne du collectif Umlaut, également présent à Berlin et Stockholm. Le festival rassemblera des artistes français, allemands, polonais et danois. Le collectif Umlaut a tenu une nouvelle fois à mettre en avant la dimension franco-allemande du festival, en invitant le compositeur et pianiste de jazz allemand Alexander von Schlippenbach à travailler en collaboration avec le collectif et l’Umlaut Big Band. Cette collaboration donnera lieu à trois représentations originales qui feront office de fil rouge durant le festival, parmi lesquelles un concert solo d‘Alexander von Schlippenbach.

 

Programme 05.04.2019 | à partir de 19h30 Ignaz Schick (ALL) Umlaut Big Band joue Alexander von Schlippenbach (ALL) Lotto (POL) 06.04.2019 | à partir de 19h30 Spat’ Sonore (FR) Collectif Umlaut joue Alexander von Schlippenbach (FR-ALL) Joujou (FR) 07.04.2019 | à partir de 17h30 Joris Rühl solo (FR) Duo Amaryllis Billet & Anna Jalving (FR-DK) Alexander von Schlippenbach solo (ALL) Grand Bazar + Umlaut (FR)

12.03.2019

Appel à projets 2019

Impuls neue Musik soutient les échanges entre les scènes de musique contemporaine d'Allemagne, de France et en Suisse (Suisse allemande et Romandie) en confinançant des projets bilatéraux et/ou trilatéraux entre ces trois pays. La date limite de dépôt des candidatures pour la prochaine édition est fixée au 1er mai 2019. Notre intervention concerne des projets :
 
- Qui diffusent le répertoire contemporain en provenance d’Allemagne, de France et/ou de Suisse. (Création ou œuvre composée lors des 30 dernières années). - Qui s'articulent autour d'une coopération étroite entre les musicien.ne.s et/ou compositeur.rice.s d’au moins deux pays. - Dont l’échange entre les deux zones linguistiques (française et allemande) est clairement définie. - Dont les représentations ont lieu en Allemagne et/ou en France et/ou en Suisse mais au moins dans deux de ces pays.
Veuillez noter que ne sont éligibles, que les projets débutant à partir de septembre 2019. Vous trouverez sur notre site l’ensemble des critères d’éligibilité et les conditions de participation, ainsi que le dossier de candidature et le budget prévisionnel à télécharger et nous renvoyer juqu'au 1er mai 2019, le cachet de la poste faisant foi, à : Sophie Aumüller Impuls neue Musik Kurfürstendamm 211 D-10719 Berlin Le formulaire de candidature doit également être envoyé par voie électronique à info@impulsneuemusik.com Nous restons à votre entière disposition pour toute question supplémentaire.

06.02.2019

Tetralogie – Ensemble Inverspace

Le 14 février 2019 a lieu le projet „Tetralogie“ de l'ensemble Inverspace au Gare du Nord de Bâle. Que se passe-t-il après la vie ? Où et qu'est-ce que le pays d’origine ? Comment vivons-nous le temps ? Comment sommes-nous influencés par le monde numérique ? L'Ensemble Inverspace, fondé à Basel en 2011, présente quatre œuvres - dont deux premières mondiales - qui traitent de différentes questions tout en étant liées par l'existence humaine. Pour ce projet, les musiciens·nes ont travaillé avec des compositeurs·rices comme Sarah Nemtsov, Raphaël Languillat, Wolfgang Heiniger et Raphaël Cendo et ont cherché à mêler dans leur travail instruments acoustiques et électroniques. L'électronique et les instruments acoustiques sont des partenaires égaux de musique de chambre. D'autres concerts auront lieu plus tard dans l'année à Baden (CH) ainsi qu'à Berlin (D) et Cologne (D). Avec : Maruta Staravoitava (flûte), Patrick Stadler (saxophone), João Carlos Pacheco (percussion), Clemens Hund-Göschel (piano) et Robert Torche (électronique). Programme : Sarah Nemtsov : "Images du néant" (2018, UA) Raphaël Languillat : "Black Angels (après la mort)" (2014) Wolfgang Heiniger : "Home III" (2018, UA) Raphaël Cendo : "Contrôle" (2017, SE)   Photo©Raphaël Languillat

10.01.2019

Da Capo à la Fabrik Potsdam

Samedi, 12 janvier 2019 a lieu à la Fabrik Potsdam la première allemande du projet „Da Capo“ initié par Yui Kawaguchi Aki Takase, première à laquelle nous sommes heureux de vous convier.
 
Inspirées par la biographie de la célèbre danseuse et ancienne geisha Madame Hanako, dont la présence et la gestuelle exercèrent une forte fascination au début du XXè siècle, la chorégraphe Yui Kawaguchi et la pianiste virtuose Aki Takase s’emparent du thème de l’exotisme que suscite l’étranger et célèbrent les étincelles qui jaillissent du croisement des cultures et des formes artistiques. Avec la complicité du clarinettiste français Louis Sclavis, du DJ berlinois Illvibe et du danseur Hip-Hop Kofie da Vibe elles se jouent des faux-semblants, des clichés et de "l'exotisation".
 
Sur scène les formes chorégraphiques et musicales les plus variées se nourrissent mutuellement. Jazz, musique contemporaine, folklore imaginaire, hip-hop et sons électroniques font naître des moments qui témoignent tour à tour des tentatives d’interprétation, de rapprochement et d'appropriation de cet étranger - non sans quelques surprises au tournant. 
 
Nos meilleurs voeux de succès pour cette première!
 
Photo © Dietmar Stiplovsek

18.12.2018

Appel à projets 2019

Chers amis d’Impuls, Impuls neue Musik soutient les échanges entre les scènes de musique contemporaine de deux zones linguistiques (française et allemande) de trois pays voisins : la Suisse, la France et l’Allemagne. Date limite de dépôt des candidatures : 1er mai 2019 Impuls neue Musik, le fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine accompagne et soutient les projets bilatéraux voire trilatéraux entre les trois pays la Suisse, la France et l’Allemagne :
  • Dont l’échange entre les deux zones linguistiques (française et allemande) est bien clair.
  • Dont la coopération étroite entre les musiciens et/ou compositeurs d’au moins deux pays est bien présente.
  • Dont les représentations ont lieu en Allemagne et/ou en France et/ou en Suisse mais au moins dans deux de ces pays.
  • Dont le répertoire contemporain provient d’Allemagne, de France et/ou de Suisse (nouvelle œuvre ou œuvre composée lors des 30 dernières années).
Vous trouverez sur notre site l’ensemble des critères de sélection, les modalités de participation, le dossier de candidature à télécharger ainsi que toutes les informations sur notre fonds. La description du projet doit être réalisée en français et en allemand.  Veuillez noter que nous ne prendrons en compte que les projets débutant au plus tôt en septembre 2019. Si votre projet correspond à ces critères, vous pouvez nous envoyer votre candidature jusqu’au 1er mai 2019, le cachet de la poste faisant foi, à : Sophie Aumüller Impuls neue Musik Kurfürstendamm 211 D-10719 Berlin Le formulaire de candidature doit également être envoyé par voie électronique à berlin2@lebureauexport.fr Nous restons à votre entière disposition pour toute question supplémentaire. Cordialement, Sophie Aumüller 
Impuls neue Musik

10.12.2018

Echo polygone au Studioboerne 45

Delphine Bedel

du 13 au 16 décembre 2018, le projet "Echo Polygone" - "4 Nuits d'Improvisation" se produira au Studioboerne 45 à Berlin. L'Orchestre parisien de Nouvelles Créations, Expérimentations et Improvisations musicales (ONCEIM) rencontrera des musiciens de la scène berlinoise de l'improvisation, dont Sabine Vogel, Michael Vorfeld, Axel Dörner et Alexander Frangenheim. Du 10 au 12 décembre 2018, les musiciens travailleront sur de nouvelles œuvres de Peter Ablinger et Burkhard Beins dans le cadre d'une résidence d'artistes et poursuivront la collaboration entamée dans le cadre du Festival CRAK (également soutenu par Impuls). Lors des concerts donnés après la résidence, les œuvres d'Ablinger et de Beins seront créées et des improvisations en petits groupes (5-8 personnes) sont également programmées.  
Nous souhaitons un excellent spectacle à tous les participants.
 
© Delphine Blast

28.11.2018

LU FTSTR OM _ 18 – EW-4 à Bâle et Lucerne

Nous avons le plaisir de vous annoncer la première de l'oeuvre Luftstrom_18 de l'ensemble EW-4 (Electronic Wind Quartet) le jeudi 29 novembre 2018 à Bâle et le vendredi 30 novembre 2018 à Lucerne. EW-4 (Electronic Wind Quartet) est un ensemble composé de quatre musiciens qui, avec leurs contrôleurs à vent, déclenchent différents effets lumineux et sonores pour créer un style de musique électronique et des effets visuels.   Avec le projet « LU FTSTR OM », l’ensemble aborde un thème fondamental de notre temps - la numérisation croissante de la société au 21ème siècle – repris et reflété dans une forme artistique et de concerts spécifiques. Le but étant ici de construire un répertoire pour instruments à vent digitaux. L’interaction entre l’être humain et la machine s’exprime à travers la confrontation artistique ainsi qu’à travers de nouvelles images et dans de nouveaux sons. La perspective de composer avec ces quatre instruments à vent digitaux a suscité plusieurs associations et de nombreuses réflexions chez les compositeurs Christoph Ogiermann, Orm Finnendahl, Yannis Kyriakides, Ulrike Mayer Spohn et Emilio Guim. Les nouvelles œuvres sont également présentées fin 2018 en Allemagne et en Suède et au début de l'année 2019 en France et à nouveau en Suisse. Programme Christoph Ogiermann (*1967): «Nackt an Metall» Quartett; Orm Finnendahl (*1963): «Der Unbesiegbare (Schlussszene)»; Yannis Kyriakides (*1969): «Streams»; Ulrike Mayer-Spohn (*1980): «fEWI»; Emilio Guim (*1981): «Dreamtime» Toutes les œuvres sont présentées en création mondiale. Nous souhaitons un excellent spectacle à tous les participants. Bien cordialement, Sophie Aumüller Directrice du Fonds Impuls neue Musik LU FTSTR OM _ 18 –  EW-4 :  
Calendrier des représentations/concerts du projet  
04.12.2018 Schwankhalle, Brême (Allemagne) 07.12.2018 Malmö, Suède TBA Haute École des Arts, Strasbourg (France) 15.01.2019 Theater Riggiblick, Zürich (Suisse) EW-4 (Arte Quartett),
Beat Hofstetter, Sascha Armbruster, Andrea Formenti, Beat Kappeler (EWI: Electronic Wind Instruments), Sebastian Schottke (Ingénieur du son et électroacoustique)
 
Pour plus d’informations et l'achat de billets, cliquez ici.
Photo © Comenius Röthlisberger