Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine

Communiqué de Presse

Impuls neue Musik et Pro Helvetia ont le plaisir d’annoncer leur nouveau partenariat.

Le fonds de musique contemporaine devient ainsi le fonds franco-germanophone soutenant les échanges entre deux espaces linguistiques. 

 

La circulation des œuvres et des artistes est une composante essentielle de la construction de l’univers européen. A travers la culture se bâtit une conscience et une histoire commune. Nous sommes fiers d’y prendre toute notre part.

Le partenariat, qui s’étend sur une première période de trois ans, permettra de distribuer plus de 100.000 euros par an à des projets combinant, au-delà des pays, les deux espaces linguistiques franco-germaniques.

Les projets éligibles seront désormais fruits de collaborations entre :

  • La Suisse romande et l’Allemagne,
  • L’Allemagne et la France,
  • La France et la Suisse alémanique,
  • ou encore des projets tripartites entre la France, l’Allemagne et la Suisse.

Fondé par l’Institut français d’Allemagne, la Sacem et Le Bureau Export, le Fonds Impuls neue Musik accompagne et finance depuis plus de huit ans des projets afin d’encourager la création de nouvelles œuvres et la diffusion de la musique contemporaine en France et en Allemagne.

Pro Helvetia soutient et diffuse l’art et la culture suisse. Ses programmes d’échanges sont autant d’instruments fondamentaux qui lui permettent d’entretenir des relations culturelles et le dialogue avec d’autres cultures.

Kein Licht. (2011/2012/2017)

La création mondiale « Kein Licht. (2011/2012/2017) » du compositeur Philippe Manoury en coopération avec le metteur en scène Nicolas Stemann sera présentée le 25 août 2017 dans le cadre de la Ruhrtriennale (Gebläsehalle, Landschaftspark Duisburg-Nord).

 

Sans aborder les mots « Fukushima » ou « énergie nucléaire », ce Think-Spiel, basé sur un texte du prix Nobel Elfriede Jelinek, dépeint un monde post-nucléaire fantôme.
Ce texte a été réécrit à plusieurs reprises afin de servir de livret pour cette création mondiale musicale.
 
Philippe Manoury compose une nouvelle œuvre pour acteurs, chanteurs et ensemble et explore ainsi avec Nicolas Stemann une nouvelle forme de théâtre musical où se rencontrent musique composée à l’avance et musique électronique produite en temps réel. La musique se verbalise, la langue se musicalise.
 
Julien Leroy, qui appartient à la nouvelle génération des jeunes chefs d’orchestre français, dirigera l’ensemble renommé Lucilin de Luxembourg, accompagné des acteurs Caroline Peters et Niels Bormann et de nombreux solistes de haut niveau.

Photo © Philippe Stirnweiss

Heroines of Sound – Festival 2017

Heroines of Sound, qui aura lieu du 7 au 9 juillet 2017 au Radialsystem V, présentera pour la quatrième fois les « héroïnes » de la musique électronique.

Le festival met l’accent sur ces artistes féminines qui continuent de penser la transformation du son électronique dans la musique pop et dans la musique classique et qui l’interprètent de manière performative. Afin de montrer cette évolution, des œuvres des pionnières de la musique électronique seront également présentées.

Au programme, des concerts, des performances, des installations et des discours.

Le festival est soutenu, entre autres, par Impuls neue Musik.

Jazzdor – Quatuor IXI + Quartet Melanoia

Le concert (première en Allemagne) de Quatuor IXI + Melanoia aura lieu le 2 juin 2017 à 22h dans le cadre de la 11ème édition du festival Jazzdor Strasbourg-Berlin à la Kesselhaus (Kulturbrauerei) à Berlin.

La rencontre de deux formations atypiques ! Le Quatuor IXI est l’un des plus formidables quatuor à cordes actuel, l’un des seuls à pouvoir se hisser à un tel niveau d’improvisation et de prise de risques. L’ensemble Melanoia dirigé par le batteur Dejan Terzic partage sensiblement le même univers, le même goût des textures vaporeuses, d’une écriture sensible et actuelle.

La rencontre de ces deux projets, l’un français, l’autre allemand, en plus de raisonner comme un symbole du  festival, s’annonce forcément comme un sommet musical.

Un projet soutenu par Impuls Neue Musik. En partenariat avec Abalone Productions et Jazzdor.

Photo © Jérôme Prébois

Die Welt nach Tiepolo

L’Ensemble KNM Berlin présente sa nouvelle série de concerts « Die Welt nach Tiepolo – Ensemble KNM Berlin & Friends » au RADIALSYSTEM V. Berlin le 4 février 2017 à 20h.

Après dix années de travail, le compositeur et philosophe français Hugues Dufourt a terminé en 2016 son cycle « Apollon et les continents d’après Tiepolo ». Ce cycle a été présenté en première mondiale dans le cadre des Wittener Tage  für Neue Kammermusik en 2016. Il sera présenté à Berlin pour la première fois lors de quatre concerts.

Le KNM poursuit les coopérations avec des ensembles internationaux qu’il a entrepris ces dernières années et invite, pour le concert d’ouverture « AMERIQUE », l’ensemble mexicain LIMINAR. C’est dans le cadre de l’année culturelle germano-mexicaine que le pionnier mexicain de la musique microtonale Julián Carillo se rend à Berlin.

Lors du second concert «  Europa », le KNM coopérera avec l’Ensemble Komboï, ensemble spécialisé dans la réalisation de musique actuelle avec des instruments historiques. Le troisième concert « Asia » s’accompagnera d’instruments traditionnels asiatiques et de la « geniale singing machine » de l’artiste et luthier Martin Riches. L’ensemble de percussionnistes genevois Eklekto sera l’invité spécial du concert de clôture « Africa ».

Entrelacs::Geflecht

Pour Impuls neue Musik, l’année débute avec quatre concerts du projet « Entrelacs :: Geflecht », une collaboration franco-allemande réalisée par les ensembles Proxima Centauri et E-Mex.

Deux pays, quatre villes et deux ensembles – Proxima Centauri et l’Ensemble E-MEX se retrouvent pour un projet européen « Entrelacs :: Geflecht » autour de six nouvelles œuvres qui leurs sont dédiées. À l’occasion de cette rencontre musicale, les deux ensembles nous livrent des propositions artistiques inattendues. Sur scène, onze musiciens nous plongent dans un univers étonnant. Une invitation à un voyage sonore et visuel dans l’espace intime de six compositeurs allemands et français.

Les deux ensembles, qui partagent le même objectif, celui de dépasser les frontières existantes entre l’art, le théâtre, la danse, la littérature, les performances et le multimédia ont sollicité cinq compositeurs en relation avec le monde franco-allemand. Ainsi, ils présenteront en première mondiale à Cologne, Paris, Bordeaux et Berlin des créations de Michael Obst, Henry Fourès, Karola Obermüller, Torsten Herrmann et Raphaël Cendo.

Le projet est soutenu, entre autres, par Impuls neue Musik et la Kunststiftung NRW.

Appel à projet 2017

La date limite de candidature pour Impuls neue Musik est, cette année, le 28 avril 2017. 

Pour être admissible, les projets musicaux doivent appartenir au domaine de la musique contemporaine et doivent  correspondre à des critères qui impliquent un échange de musiciens  / compositeurs / programmes / d’esthétiques, plaçant l’Allemagne et la France au cœur du projet. Les modalités de soutien ainsi que le formulaire de candidature sont disponibles en ligne.

Dans le cadre de son rapprochement avec son homologue britannique Diaphonique, cette année 2017, un projet correspondant aux doubles critères d’Impuls et de Diaphonique sera sélectionné. Nous vous invitons à consulter également le site de Diaphonique (http://diaphonique.org/candidater) pour vérifier l’éligibilité de votre projet.

Si votre projet correspond à ces critères, vous pouvez nous envoyer votre candidature jusqu’au 28 avril 2017, le cachet de la poste faisant foi, à :

Impuls neue Musik
Sophie Aumüller
Kurfürstendamm 211
D-10719 Berlin

Le formulaire de candidature doit également être envoyé par voie électronique à berlin@french-music.org.

Notre équipe reste à votre disposition pour tout renseignement.

PDF appel à projet 2017 :
APPEL_À_PROJETS_DE-FR_2017

Diary, Random And Pickles – Pierre Jodlowski le 15 décembre au Musiktheater

Le théâtre musical « Diary, Random and Pickles » de Pierre Jodlowski aura lieu le 15 décembre à la Konzerthaus Berlin.

Le compositeur Pierre Jodlowski élargit son langage musical à des éléments électroniques, à l’éclairage, à la vidéo, aux textes et laisse les instrumentistes agir en tant que musiciens, acteurs et interprètes.

L’œuvre « Diary, Random and Pickles » est un théâtre musical sur des collections d’articles de journaux et de nouvelles, au travers desquelles le compositeur reflète la société et ses changements. En collaboration avec les élèves de la Katholische Schule Sankt Franziskus naît un projet de théâtre musical, dont les cinq musiciens de l’Ensemble LUX:NM sont les acteurs principaux. En tant que musiciens, interprètes et lecteurs, ils se penchent avec critique sur des sujets d’actualité avec un groupe de performants composé de 10 jeunes. Des questions qui relèvent de la société et du développement sont également abordées mais également l’exploration des frontières artistiques entre la musique et le théâtre.

Sous la direction du compositeur, interprète et artiste sonore Pierre Jodlowski se développe un projet unissant musique, performances et vidéo d’art.

Le projet est soutenu par Impuls neue Musik, INM Berlin et la Senatskanzlei Berlin.

 

Comité Artistique n°10 : La décision du Jury

Le dixième comité artistique du Fonds franco-allemand pour la musique contemporaine / Impuls neue Musik s’est réuni le 19 octobre dernier à la Maison de France en présence du directeur général du Bureau Export de la musique française, Monsieur Olivier Lacourt.

Depuis maintenant plus de sept ans, le fonds Impuls neue Musik accompagne et finance des projets afin d’encourager la création de nouvelles œuvres et la diffusion de la musique contemporaine en France et en Allemagne. L’esprit franco-allemand est au cœur des projets Impuls : il s’agit toujours de permettre un réel échange entre musiciens, oeuvres et esthétiques des deux pays.

Cette année, sur 36 candidatures reçues, 13 ont retenu l’attention du comité artistique composé de Christine Fischer (Musik der Jahrhunderte, Stuttgart), Matthias Osterwold (Klangspuren, Schwaz), Barbara Barthelmes (Berliner Festspiele), Emmanuel Hondré (Philharmonie de Paris), Frank Madlener (IRCAM) ainsi que Jean-Marc Bador (Orchestre national de Lyon / Orchestre Philharmonique de Radio France) et de Jean-Luc Hervé (Compositeur), qui participait pour la première fois au comité.

Le 19 octobre, la somme de 92.000 € a été répartie entre les projets suivants:

  • Ensemble LUX:MN / IM FOKUS
  • Jazzdor / Mélanoia
  • Ensemble KNM / Die Welt nach Tiepolo
  • Netzwerks Ulysses / OPUS XXI
  • Opéra Comique / Kein Licht
  • Ensemble Links / anthropoSCENE
  • Donaueschinger Musiktage / Wednesday Morning 3AM
  • Bgnm / Heroines of Sounds
  • Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris / Paris – Berlin
  • Quatuor Tana / Triangle de Weimar
  • IMPULS Festival / Double Quatuor
  • Festival d’Automne / Rebecca Saunders und Ensemble Musik Fabrik

Festival d’Automne à Paris – Rebecca Saunders & Ensemble MusikFabrik

TBC

Le Festival d’Automne à Paris, le Musikfest Berlin et l’Ensemble Musikfabrik passent commande à la compositrice Rebecca Saunders d’une nouvelle œuvre pour soprano et ensemble dans la lignée de son travail sur la relation des instrumentistes et du son dans des espaces ouverts comme les musées, les galeries, dont les caractéristiques architecturales et acoustiques définissent la mise en place des groupes de musiciens. Le Festival d’Automne à Paris invite la compositrice anglaise et l’Ensemble MusikFabrik à présenter cette œuvre dans l’Eglise Saint-Eustache à Paris, aménagée pour l’occasion afin d’accueillir les instrumentistes répartis dans tout l’espace de l’Eglise. Cette nouvelle œuvre est constituée d’une section centrale pour soprano et ensemble, sur un texte de Samuel Beckett, encadrée par des sections instrumentales de « collage spatial ». Rebecca Saunders utilise l’expression « collage spatial » pour décrire la juxtaposition, la stratification et la spatialisation de modules musicaux (solos, duos et plus grands effectifs) et leur répartition dans / leur adaptation pour différents lieux de représentation et différentes acoustiques.