Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine

« Focus » musique contemporaine

Du 10 au 14 juin 2015, l’Institut français de Paris organise le premier Focus consacré à la musique contemporaine. Cette opération se déroule dans le cadre du festival ManiFeste à l’Ircam. 50 professionnels étrangers sont conviés à Paris, pour découvrir la création musicale française.

Initié par l’Institut français, en association avec ses partenaires, entre autres avec le Bureau Export, le Focus a pour objet de présenter et mettre en valeur les artistes français de musique contemporaine auprès des programmateurs étrangers. L’objectif est de favoriser les échanges entre professionnels français et étrangers, pour encourager les collaborations et ainsi aider au développement international des artistes français.
Le Focus permettra aux programmateurs étrangers d’assister à un certain nombre de créations mondiales, dans le cadre du festival ManiFeste, mais aussi dans d’autres lieux parisiens qui programment de la musique contemporaine, notamment la nouvelle Philharmonie de Paris.

Le Focus débute par une soirée inaugurale au Centre Pompidou, le mercredi 10 juin à 20h30, autour de l’Ensemble Ars Nova et Georgia Spiropoulos. Le programme des concerts comprend notamment des créations de Laurent Cuniot, Michaël Levinas, et d’autres compositeurs issus de l’Ircam et des Centres Nationaux de Création Musicale, interprétées par des ensembles comme TM+, Ars Nova, le Balcon, l’Orchestre national de jazz, l’orchestre ONCEIM.

——————————————————————————–

« Focus » musique contemporaine
du 10 au 14 juin 2015

Membranes
Georgia Spiropoulos
10 juin, 20h30
Centre Pompidou

Jarrell, Lachenmann, Boulez
Ensemble Intercontemporain / Matthias Pintscher
11 juin, 20h30
Philharmonie de Paris

La Métamorphose
Création de la nouvelle version
Opéra de Michaël Levinas d’après la nouvelle de Franz Kafka
12 Juin, 20h
Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Cuniot, Nordin, Fedele
Geneviève Strosser, Ensemble TM+ / Laurent Cuniot
13 Juin, 20h30
Maison de la Musique de Nanterre

L’Institut français – Paris
Contact / informations : mathilde.bezard@institutfrancais.com

Maxime Pascal © le Balcon

 

« Going Underground » / Bläsertrio Trigger

La performance des trois musiciens du trio « Trigger » et du collectif « Ouïe/Dire » (phonographie / photographie) aura lieu le 6 juin prochain à 21 heures au STUDIOBOERNE45 à Berlin-Weißensee.


Le projet Going Underground est une collaboration du trio berlinois « Trigger » et du collectif français « Ouïe/Dire » qui se consacre à l’univers et aux sonorités des grottes. Le projet a pour but de créer un espace de réflexion esthétique avec le public, en remettant en question la compréhension de l’espace et du lieu musical. Les grottes seront utilisées comme espaces artistiques et sources de la recherche esthétique.

Samedi, les deux groupes d’artistes vous présenteront une improvisation musicale en live, grâce à des enregistrements audio des bruits environnants des grottes de l’Alb-Danube. Des images ainsi que des vidéos de ces lieux inédits seront également projetées.

—————————————————————————–

STUDIOBOERNE45
Börnestraße 45
13086 Berlin-Weißensee

Entrée : 5 euros

Chris Heenan
Clarinette contrebasse

Matthias Müller
Trombone

Nils Ostendorf
Trompette

Marc Pichelin
Phonographie & synthétiseur

Kristof Guez
Images

 

 

 

© Going Underground

Création mondiale de Pascal Dusapin

En 2015, Pascal Dusapin est à l’honneur avec 18 œuvres données dans 7 pays, dont 3 créations mondiales. Parmi ses créations mondiales, il présentera  « Disputatio » le 6 juin prochain à la Philharmonie de Berlin.

Son œuvre est tirée d’un dialogue théologique d’Alcuin avec son novice Pépin. Cette discussion philosophique souvent malicieuse contrastera avec le Requiem néoclassique de Maurice Duruflé, composé en 1947. D’inspiration néoclassique, le Requiem est l’œuvre la plus importante écrite (en 1947) par Maurice Duruflé, éminent représentant de l’orgue symphonique français.
La « Disputatio » de Pascal Dusapin puise son énergie première dans le dialogue philosophique ô combien tonique entre Alcuin et son novice Pépin, fils de Charlemagne. À priori très éloignées l’une de l’autre, ces deux œuvres seront mises en regard et interprétées avec une même ferveur par le Münchener Kammerorchester et le RIAS Kammerchor de Berlin, sous la direction d’Alexander Liebreich et avec le soutien de Ernst von Siemens musikstiftung.
—————————————————————————————-

Mardi 6 juin

20.00 heures

Philharmonie de Berlin

6 juin

Alexander Liebreich chef d’orchestre
Stella Doufexis Mezzo-soprano
Stephan Genz Baryton

Programme :

Johannes Brahms
Geistliches Lied op.30

Pascal Dusapin
Disputatio
(d’après le Dialogue entre le novice Pépin et son maître Albinus)
Commande du Rias Kammerchor et du Münchener Kammerorchester (Création française)

Maurice Duruflé
Requiem op.9

Dusapin (c) Philippe Gontier

7ème salon de la série de dialogues franco-allemands « Avons-nous la même oreille ? À la découverte de la musique en France et en Allemagne »

Nous avons le plaisir de vous convier à l’Institut francais le mercredi 3 juin prochain à 19 heures pour le 7ème dialogue musical :  « Avons-nous la même oreille ? » qui aura pour thème : « Devenir Beethoven au XXIe siècle. Les formations musicales en France et en Allemagne ».

Les étudiants européens en composition sont confrontés à différentes approches qui s’expliquent par la spécificité des traditions nationales propres à chaque pays.

Les deux spécialistes du domaine de la composition Jörg Mainka, compositeur et ancien vice-recteur (Prorektor) de la Hochschule für Musik Hanns Eisler Berlin ainsi qu’Henry Fourès, compositeur et ancien directeur du Conservatoire National Supérieur de Lyon, présenteront les méthodes d’enseignement dispensées dans les classes de composition des Musikhochschule en Allemagne ainsi que dans les Ecoles Supérieures de Musique  françaises.

Les intervenants évoqueront ces questions avec le modérateur Uli Aumüller. Une partie de la soirée sera consacrée aux questions du public. L’Ensemble KNM jouera des œuvres de Frédéric Pattar, d’Henry Fourès, de Jörg Mainka et de Constantin F. Stimmer.
———————————————————————

Devenir Beethoven au XXIe siècle. Les formations musicales en France et en Allemagne

Institut Français Berlin
Kurfürstendamm 211
10719 Berlin

Entrée : 6 € /avec réduction 4 €

Caisse et bar : à partir de 18h30

Durée : 90 minutes

Informations et réservations :
Tel.
reservations@impulsneuemusik.com

Concept: Uli & Sophie Aumüller

Ensemble KNM Berlin :
Gudrun Reschke, hautbois
Frank Gutschmidt, piano
Alexandre Babel, batterie
Kirstin Maria Pientka, viole
Cosima Gerhardt, violoncelle

 Programme :
Jörg Mainka
transformation tournante  05’   2010
Musique pour hautbois, violoncelle et piano

Henry Fourès
Lob der Ferne  12’
2012 (extrait)
Duo pour viole ou violon ou batterie

Constantin F. Stimmer
Pastorela  5’   2010/15
pour violoncelle et piano

Frédéric Pattar
Exil     2011
pour violoncelle solo

Attachée de presse :
pr: kunst kultur projekte berlin
Barbara Gstaltmayr
barbara.gstaltmayr@berlin.de

Une série d’Impuls neue Musik en collaboration avec l’Institut Français et l’ensemble KNM de Berlin. Avec nos remerciements à nos partenaires medias Kulturradio RBB et taz.

Partenaires : Kulturradio RBB, taz, berlinPoche, visitBerlin. Avec le soutien de Sofitel.

OPUS XXI(c)IsabelleReplumaz

Bernd Alois Zimmermann: « Requiem pour un jeune poète »

Un hommage sera rendu au grand Bernd Alois Zimmermann le 2 juin prochain, à l’occasion du festival ManiFeste 2015 à la Philharmonie de Paris. Impuls neue Musik soutient cette prouesse, composée d’Ensembles, ainsi que d’artistes français et allemands.


« Requiem pour un jeune poète » compresse en un tableau éruptif tout ou presque du XXe siècle : clameur des idéologies, vertige de citations musicales, multiplicité des langues, apparition de figures historiques (Mao, Hitler, Churchill, Staline, Dubček), théâtre de textes ultimes (l’Ecclésiaste, l’œuvre posthume de Wittgenstein, la fin d’Ulysse de Joyce). Colossal par son ambition et par les effectifs réunis – les chœurs, l’orchestre, le jazz-band, les solistes et récitants, la bande électronique, ce requiem donne la parole aux figures des révolutions et aux poètes, « suicidés de l’histoire », comme Maïakovski.
Son œuvre, baptisée : « lingual = pièce parlée », ouvrira le festival Manifeste. Cette œuvre dramatique et emphatique est précédée du tableau orchestral « Photoptosis »,  inspiré par les fresques murales peintes par Yves Klein.

Bernd Alois Zimmermann, Octobre 1954 (c) Schott Promotion

Emmanuel Hondré: nouveau membre du Comité artistique

Nous avons le plaisir de vous informer que Emmanuel Hondré, Directeur de production de la Cité de la musique-Salle Pleyel et de la Philharmonie de Paris, est dès maintenant membre du Comité artistique d’Impuls neue Musik et remplacera Cristina Rocca. Nous nous réjouissons de cette nouvelle collaboration.


Musicologue et flûtiste, Emmanuel Hondré est en charge de la direction de l’ensemble et de la programmation musicale (département concerts et spectacles) à la Philharmonie. Outre ses activités de gestion de concerts, il enseigne également à l’Université de Versailles.

Impuls dans les médias

À l’occasion de la reprise de la série de dialogues « Avons-nous la même oreille », Berlin Poche consacre son dernier article à Impuls neue Musik. L’interview de Sophie Aumüller, est disponible en ligne :

http://berlinpoche.de/magazine/magazine/impuls-la-musique-contemporaine-sans-frontieres/
L’édition actuelle du magazine Rondo dédiera également un article (rédigé par Margarete Zander) à la série de dialogues qui se déroulent à l’Institut français de Berlin.

Nous vous souhaitons une agréable lecture !

APPEL À PROJETS 2015

Cette année, la date limite pour les dépôts de candidatures concernant les demandes de soutiens d’Impuls neue Musik est fixée au 28 août 2015. Les projets musicaux sont admissibles s’ils appartiennent au domaine de la musique contemporaine et doivent correspondre à des critères qui impliquent soit un échange de musiciens / compositeurs / programmes / d’esthétiques, plaçant l’Allemagne et la France au centre des préoccupations du projet. Les modalités de soutien ainsi que le formulaire de candidature sont disponibles ici en ligne. Dans le cas où votre projet répond aux critères d’Impuls, envoyez-nous votre dossier au plus tard le 28 août 2015 par voie postale, le cachet de la poste faisant foi à:

Impuls neue Musik

Sophie Aumüller

Kurfürstendamm 211

D-10719 Berlin

 

Le formulaire de candidature doit également être envoyé par mail à berlin2@french-music.org

6ème salon de la série de dialogues franco-allemands « Avons-nous la même oreille ? À la découverte de la musique en France et en Allemagne »

Nous avons le plaisir de vous convier le 19 mai à 19 heures, à la sixième rencontre de dialogues musicaux : « Avons-nous la même oreille ?  À la découverte de la musique en France et en Allemagne »  qui aura pour thème : « Création et disparition des œuvres ? La programmation des festivals et leur influence. » 
Lors de cette sixième rencontre, Heiner Goebbels (compositeur et ancien directeur du festival Ruhtriennale) et Eric Denut (musicologue), s’intéresseront aux festivals de musique contemporaine, au rôle qu’ils jouent au niveau international, à leur financement et aux publics auxquels ils s’adressent. Si certains de ces festivals touchent un vaste public, d’autres ne s´adressent qu’aux professionnels du milieu ou à un public très restreint et averti. La musique contemporaine est très représentée lors de ces festivals. En effet, les créations mondiales s’enchaînent mais le fait est que la plupart d’entre eux tombent aussitôt dans l’oubli.

Un grand nombre d’interrogations voient ainsi le jour : que deviennent les œuvres une fois les festivals terminés ? Rentrent-elles dans la programmation des ensembles et orchestres ?

En Allemagne, la plupart des festivals importants sont financés et retransmis par les radios mais le caractère visuel de plus en plus élaboré de certaines œuvres rend les retransmissions radiophoniques d’autant plus difficiles. Une question se pose dès lors : les œuvres ne devraient-elles pas être « adaptées » aux médias ? Enfin, les festivals doivent-ils absolument être présents dans les médias ?

Concept: Uli & Sophie Aumüller

Entrée: 6 € /avec réduction 4 €

Caisse et bar: à partir de 18h30

Institut français de Berlin
Informations et réservations:
Tel. 030 – 885 902 45
reservations@impulsneuemusik.com

Une série d’Impuls neue Musik en collaboration avec l’Institut Français et l’ensemble KNM de Berlin. Avec nos remerciements à nos partenaires medias Kulturradio RBB et taz.

Partenaires : Kulturradio RBB, taz, berlinPoche, visitBerlin. Avec le soutien de Sofitel.

 

Photo: 19.5. KNM©Kai Bienert

Wittener Tage für neue Kammermusik

La radio culturelle WDR 3 et la ville de Witten ont le plaisir de vous annoncer la 47ème édition du festival « Wittener Tage für neue Kammermusik » qui aura lieu du 24 au 26 avril. Lors de ce festival, le public aura le plaisir de découvrir plus de vingt creations mondiales issues de seize compositeurs internationaux, dont trois français.

La création mondiale de Traces XI, écrite par Martin Matalon, pour musique électronique et trombone, interprétée par Uwe Dirksen, sera présentée le 24 avril dans la Festsaal de Witten.

L’oeuvre tant attendue : In vivo, pour violon solo de Pascal Dusapin sera jouée par la célèbre violoniste Carolin Widmann le 24 avril à la Johanneskirche.

Enfin, la pièce Steinar de Ondrej Adamek pour six voix jouant des instruments, sera jouée le 25 avril à la Blote Vogel Schule.

 

 

Pascal Dusapin © Patricia Dietzi, ed. Durand