Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine

Appel à projets 2019

Chers amis d’Impuls,

Impuls neue Musik soutient les échanges entre les scènes de musique contemporaine de deux zones linguistiques (française et allemande) de trois pays voisins : la Suisse, la France et l’Allemagne.

Date limite de dépôt des candidatures : 1er mai 2019

Impuls neue Musik, le fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine accompagne et soutient les projets bilatéraux voire trilatéraux entre les trois pays la Suisse, la France et l’Allemagne :

  • Dont l’échange entre les deux zones linguistiques (française et allemande) est bien clair.
  • Dont la coopération étroite entre les musiciens et/ou compositeurs d’au moins deux pays est bien présente.
  • Dont les représentations ont lieu en Allemagne et/ou en France et/ou en Suisse mais au moins dans deux de ces pays.
  • Dont le répertoire contemporain provient d’Allemagne, de France et/ou de Suisse (nouvelle œuvre ou œuvre composée lors des 30 dernières années).
Vous trouverez sur notre site l’ensemble des critères de sélection, les modalités de participation, le dossier de candidature à télécharger ainsi que toutes les informations sur notre fonds. La description du projet doit être réalisée en français et en allemand. 

Veuillez noter que nous ne prendrons en compte que les projets débutant au plus tôt en septembre 2019.

Si votre projet correspond à ces critères, vous pouvez nous envoyer votre candidature jusqu’au 1er mai 2019, le cachet de la poste faisant foi, à :

Sophie Aumüller
Impuls neue Musik
Kurfürstendamm 211
D-10719 Berlin

Le formulaire de candidature doit également être envoyé par voie électronique à berlin2@lebureauexport.fr

Nous restons à votre entière disposition pour toute question supplémentaire.

Cordialement,

Sophie Aumüller 

Impuls neue Musik

Echo polygone au Studioboerne 45

du 13 au 16 décembre 2018, le projet « Echo Polygone » – « 4 Nuits d’Improvisation » se produira au Studioboerne 45 à Berlin. L’Orchestre parisien de Nouvelles Créations, Expérimentations et Improvisations musicales (ONCEIM) rencontrera des musiciens de la scène berlinoise de l’improvisation, dont Sabine Vogel, Michael Vorfeld, Axel Dörner et Alexander Frangenheim.

Du 10 au 12 décembre 2018, les musiciens travailleront sur de nouvelles œuvres de Peter Ablinger et Burkhard Beins dans le cadre d’une résidence d’artistes et poursuivront la collaboration entamée dans le cadre du Festival CRAK (également soutenu par Impuls).
Lors des concerts donnés après la résidence, les œuvres d’Ablinger et de Beins seront créées et des improvisations en petits groupes (5-8 personnes) sont également programmées.
 

Nous souhaitons un excellent spectacle à tous les participants.
 
© Delphine Blast

LU FTSTR OM _ 18 – EW-4 à Bâle et Lucerne

Nous avons le plaisir de vous annoncer la première de l’oeuvre Luftstrom_18 de l’ensemble EW-4 (Electronic Wind Quartet) le jeudi 29 novembre 2018 à Bâle et le vendredi 30 novembre 2018 à Lucerne. EW-4 (Electronic Wind Quartet) est un ensemble composé de quatre musiciens qui, avec leurs contrôleurs à vent, déclenchent différents effets lumineux et sonores pour créer un style de musique électronique et des effets visuels.  

Avec le projet « LU FTSTR OM », l’ensemble aborde un thème fondamental de notre temps – la numérisation croissante de la société au 21ème siècle – repris et reflété dans une forme artistique et de concerts spécifiques. Le but étant ici de construire un répertoire pour instruments à vent digitaux. L’interaction entre l’être humain et la machine s’exprime à travers la confrontation artistique ainsi qu’à travers de nouvelles images et dans de nouveaux sons.
La perspective de composer avec ces quatre instruments à vent digitaux a suscité plusieurs associations et de nombreuses réflexions chez les compositeurs Christoph Ogiermann, Orm Finnendahl, Yannis Kyriakides, Ulrike Mayer Spohn et Emilio Guim.
Les nouvelles œuvres sont également présentées fin 2018 en Allemagne et en Suède et au début de l’année 2019 en France et à nouveau en Suisse.

Programme

Christoph Ogiermann (*1967): «Nackt an Metall» Quartett;
Orm Finnendahl (*1963): «Der Unbesiegbare (Schlussszene)»;
Yannis Kyriakides (*1969): «Streams»;
Ulrike Mayer-Spohn (*1980): «fEWI»;
Emilio Guim (*1981): «Dreamtime»

Toutes les œuvres sont présentées en création mondiale.

Nous souhaitons un excellent spectacle à tous les participants.

Bien cordialement,

Sophie Aumüller
Directrice du Fonds Impuls neue Musik

LU FTSTR OM _ 18 –  EW-4 :
 

Calendrier des représentations/concerts du projet
 

04.12.2018
Schwankhalle, Brême (Allemagne)

07.12.2018
Malmö, Suède

TBA
Haute École des Arts, Strasbourg (France)

15.01.2019
Theater Riggiblick, Zürich (Suisse)

EW-4 (Arte Quartett),

Beat Hofstetter,
Sascha Armbruster,
Andrea Formenti,
Beat Kappeler (EWI: Electronic Wind Instruments),
Sebastian Schottke (Ingénieur du son et électroacoustique)
 
Pour plus d’informations et l’achat de billets, cliquez ici.

Photo © Comenius Röthlisberger

Quatuor Diotima aux Tage neuer Musik à Zürich

La première suisse du nouveau quatuor à cordes de Jean-Luc Hervé aura lieu le vendredi 16 novembre 2018 dans le cadre du festival  « Tage neuer Musik » à Zürich.

Le Quatuor Diotima est l’un des quatuors à cordes les plus demandés à travers le monde. Au cœur de leur projet actuel se trouve la nouvelle œuvre du compositeur parisien Jean-Luc Hervé, élève de Gérard Grisey, et qui a composé une nouvelle œuvre aux gestes sonores sensuels dans un langage musical basé sur le « spectralisme ».

La première mondiale a été présentée en septembre dernier à l’occasion du festival Klangspuren Schwaz en Autriche. L’oeuvre « Buch » (2018) du compositeur Enno Poppe est également au programme (Buch signifie « Livre » en français).

 
 Quatuor Diotima aux Tagen neuer Musik Zürich

 
Représentations / Concerts   

16.11.2018
Zürich, Suisse

07.2019
Abbaye de Noirlac, France

03.2020
Lyon, France

17.05.2020
Duisbourg, Allemagne

 
 
Photo © Jérémie Mazenq

Ensemble Cairn au Festival SinusTon

La 9ème édition du festival „SinusTon – Magdeburger Tage der elektroakustischen Musik“ s’est déroulé du 25 au 28 octobre dernier à Magdebourg en Allemagne. A cette occasion, un large éventail de musique contemporaine basée sur la création électroacoustique ou électronique reposant sur la combinaison d’instruments traditionnels et d’autres formes d’art, comme le cinéma, a été présenté dans différentes salles de la ville (salles de concert, salles de cinéma, etc.).

Lors des éditions précédentes, les organisateurs avaient déjà programmé à plusieurs reprises des ensembles, musiciens et compositeurs interprétant du répertoire contemporain français et ils invitent régulièrement des ensembles français. Et cette nouvelle édition n’a pas dérogé à la règle puisque l’ensemble français Cairn a joué des œuvres de Régis Campo, Jean-Luc Hervé, Pascal Dusapin ainsi que d’Isabel Mundry (Allemagne) et de Toshio Hosokawa (Japon) à SinusTon.

© Ensemble Cairn

HANDWERK ! – IMPULS-FESTIVAL 2018

Le programme réunit cinq premières mondiales et des commandes d’œuvres de jeunes compositeurs de la Masterclass IMPULS 2018 : Apolline Jesupret, Beste Öçelebi, Cya Bazzaz, Junyu Guo, Loïc Le Roux.

Fondé en 2008, le festival IMPULS fait partie des festivals les plus récents dans le domaine de la musique contemporaine en Allemagne. Il se déroule chaque année fin octobre ou début novembre. A cette occasion, tous les orchestres du Land de Saxe-Anhalt (Land de la République fédérale d’Allemagne) ainsi que le MDR Sinfonieorchester et le MDR Rundfunkchor s’associent pour donner des concerts de musique contemporaine devant un large public dans plusieurs villes du Land de Saxe-Anhalt.

« HANDWERK! », le nouveau projet du festival IMPULS soutient des jeunes compositeurs venus de France, de Suisse et d’Allemagne. Lors de masterclass au Bauhaus de Dessau, les « Maîtres » transmettront aux jeunes compositeurs leur savoir-faire en matière de création musicale.
En 2019, le Bauhaus célèbrera son 100ème anniversaire. Ce sera l’occasion pour le festival d’offrir une scène internationale sur une période de trois ans (2018/2019/2020) à des ensembles renommés de musique contemporaine venant de France, de Suisse et d’Allemagne ainsi qu’aux « maîtres et à leurs apprentis ».

 

HANDWERK ! – IMPULS-FESTIVAL 2018

Représentations / Concerts   

26.10.18
HANDWERK! – Dessau (Bauhaus Dessau)
 
30.10.18
HANDWERK! – Halle (Saale) (Steintor-Varieté)

 
Soutenu par Impuls neue Musik
 

Recycling – Clément Janequin reloaded

Chers amis d’Impuls neue Musik,
 
Nous avons le plaisir de vous annoncer la première de l’oeuvre « Recycling – Clément Janequin reloaded », le samedi 27 octobre 2018 au Zinzendorfhaus à Bâle. Le projet « Recycling, Clément Janequin reloaded » réunit des créations d’œuvres de la compositrice suisse Jannik Giger, du compositeur allemand Mike Svoboda et de la compositrice française Betsy Jolas.
Les interprètes sont des ensembles suisse (thélème) et français (XASAX). Une masterclass avec concert est prévue le 20 mars 2019 à Amiens.
 L’ensemble vocal suisse thélème et le quatuor français de saxophones XASAX ont demandé à la compositrice française Betsy Jolas et au compositeur allemand Mike Svoboda de « recycler » des œuvres de la Renaissance française.
 
Betsy Jolas a donc décidé de réadapter un morceau d’Orlando di Lasso issue de « ses fantaisies de Lassus » et l’a soumise aux huit musiciens de l’ensemble suisse qui l’interpréteront au cœur du programme du concert. De plus, Mike Svoboda utilise la présence des quatre saxophones pour amplifier la vive et exubérante énergie de la chanson de Janequin « Les Cris de Paris » dans sa nouvelle oeuvre.
Le programme du concert comprend également des œuvres de Roland de Lassus, Clément Janequin et Salvatore Sciarrino.Le compositeur suisse Jannik Giger créera également une nouvelle œuvre à partir des concerts, qui sera achevé ultérieurement et à ne surtout pas manquer.

 

Nous souhaitons un excellent spectacle à tous les participants.

Bien cordialement,

Sophie Aumüller
Directrice du Fonds Impuls neue Musik

 
Représentations / Concerts
Samedi 27 octobre 2018, Bâle, Zinzendorfhaus
17.00 – Rencontre avec les compositeurs
19.00 – Concert
 
Mercredi 20 mars 2019, Amiens, Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens
Masterclass
20.30 – Concert
 
 
Programme
 
thélème
Julien Freymuth, Altus
Ivo Haun, Tenor
Lior Leibovici, Tenor
Jean-Christophe Groffe, Bass
 
 
XASAX
Pierre-Stéphane Meugé
Serge Bertocchi
Jean-Michael Goury
Marcus Weiss
 
Un projet soutenu par Impuls neue Musik
 
Photo © Susanna Drescher

Thinking Things – Donaueschinger Musiktage

Chers amis d’Impuls neue Musik,

Nous avons le plaisir de vous annoncer la première allemande de l’oeuvre « Thinking Things » du compositeur franco-grec Georges Aperghis dans le cadre des Donaueschinger Musiktage, le samedi 20 octobre 2018. « Thinking Things » (« Les choses pensantes ») est après « Machinations » (2000) et « Luna Park » (2011) la troisième pièce d’une trilogie développant une idée centrale, celle de l’intégration des humains et de la machine imaginée sous différents rapports.

« Thinking Things » est un spectacle pour 4 interprètes, extensions robotiques, vidéo, lumières et électronique qui met en scène les robots et leur interaction/fusion avec des partenaires bien vivants.  « Les humains auront des côtés robotiques, les robots des côtés humains » prévient le compositeur, dans un spectacle où les corps et voix des chanteurs sont constamment altérés par ces humanoïdes, ceux du concepteur Pierre Nouvel.

Nous souhaitons un excellent spectacle à tous les participants.

Bien cordialement,

Sophie Aumüller
Directrice du Fonds Impuls neue Musik

Georges Aperghis, « Thinking Things» :

Une production de l’IRCAM, Centre Pompidou
En partenariat avec SWR, le Centre Culturel Onassis Athènes et l’Ultima Oslo Contemporary Music Festival
Soutenue par Impuls neue Musik
 

Georges Aperghis, mise en scène et composition
Pierre Nouvel, création vidéo, conception et programmation des robots
Daniel Lévy, scénographie et création lumière
Olga Karpinsky, costumière et accessoiriste
Émilie Morin, assistanat à la mise en scène
Olivier Pasquet, réalisation informatique musicale IRCAM
Sylvain Cadars, ingénieur du son IRCAM
Avec Donatienne Michel-Dansac, Richard Dubelski, Johanne Saunier, Lionel Peintre
 

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Photo © Quentin Chevrier

SOLedades – Klangbox

 L’oeuvre Variations de solitudes / SOLedades est une performance de théâtre musical d’après le roman de Max Frisch, L’Homme apparaît au Quaternaire, interprétée par l’Ensemble Klangbox.

Dès qu’il franchit le seuil de la salle, le public s’immerge dans un espace déjà habité par la musique. Au centre, « Lui », le musicien performer. Il joue, il écrit, découpe, navigue dans son environnement, tantôt île, tantôt chalet alpin qui invite à une forme de solitude apaisée. En témoin privilégié, l’auditeur-voyeur assiste à un huit-clos acoustique, rempli de poésie, de sons d’écritures et de mélodies propices à la contemplation face à cet « intérieur » que le protagoniste nous dévoile généreusement. Seul! On découvre alors un éventail de « solitudes » que l’on apprivoise au fil de la performance.

 
Représentations:
 
22.09.2018
 
11.10.2018
 
01.11.2018
 
© Klangbox

SPLITTER ORCHESTER

Vollbild de Jean-Luc Guionnet, interprétée par le Splitter Orchester a mille feuilles et entrées, l’une d’elles donne sur une vision d’ensemble : s’inspirant de la construction à la fois analogique, rationnelle et délirante des peintures de grottesque de la renaissance, cette pièce fait le pari qu’en musique, quelque chose de cette sorte est possible. Dans les grottesques, il y a des lignes qui relient, d’autres qui ne font rien, il y a du grand disparate, mais toujours situé. Il y a aussi des symétries souvent fausses, toujours fortes, qui permettent aux éléments disparates d’exister dans leur coin tout en faisant tenir le fragile équilibre d’un réseau de lignes, d’images … une toile d’araignée, une symétrie-piège, un mange-tout. Musique inspirée par du visuel mais rien de plus n’est à voir, son écoute reste délibérément acousmatique ! Vollbild : en français Plein Écran.

Représentations:

 
24.08.2018 | 20h
 
© Pierre Chinellato