Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine

Lab.Oratorium – Gürzenich-Orchester Köln

19.–21.05.2019 | Kölner Philharmonie (D)
27.05.2019 | Elbphilharmonie Hamburg (D)
03.06.2019 | Philharmonie de Paris (F)

 

Le « Lab.oratorium » de Philippy Manoury est l’aboutissement d’une trilogie d’œuvres symphoniques spatialisées, initiées par le chef d’orchestre français Francois-Xavier oth et le compositeur Philippe Manoury. Le projet est une coproduction franco-allemande entre le Gürzenich-Orchester de Cologne, la Elbphilharmonie de Hambourg, la Philharmonie de Paris et l’IRCAM. Dans cette œuvre oratoire pour solistes, acteurs, ensemble vocal, chœur amateur, orchestre à division spatiale et électronique en temps réel, Philippe Manoury tire la somme de ses recherches dans le domaine de l’électronique et de la musique spatiale. Un logiciel développé par le compositeur à l’IRCAM à Paris, qui permet de nouvelles interactions entre la langue parlée et la musique, est particulièrement important. Ici, pour la première fois, le potentiel de ces interac-tions est utilisé non seulement en relation avec des solistes, mais aussi avec la capacité d’un grand ensemble vocal. L’œuvre intégrale s’articule autour d’une odyssée contem-poraine à la recherche de l’utopie d’une europe multilingue et sans frontières – un trésor menacé en raison du contexte politique actuel. Philippe Manoury collabore à nouveau avec Nicolas Stemann sur la conception du texte.

Jean-Luc Hervé – Quatuor Diotima

16.11.2018 | Zürich (cH)
07.2019 | Noirlac (F)
03.2020 | Lyon (F)
17.05.2020 | Duisburg (D)

 

Le Quatuor Diotima est l’un des quatuors à cordes les plus demandés à travers le monde. Au cœur de leur projet franco-germano-suisse se trouve la nouvelle œuvre de Jean-Luc Hervé, élève de Gérard Grisey, qui a composé une nouvelle œuvre dans un langage musical basé sur le « spectralisme ». La première mondiale est présentée à l’occasion du festival Klangspuren Schwaz en Autriche. D’autres concerts sont également programmés, en Suisse à l’occasion des « tage neuer Musik » à Zürich, en Allemagne dans la ville de Duisbourg ainsi qu’en France à l’Abbaye de Noir-lac en mai 2020.

Court-Circuit & Zafraan Ensemble

20.04.2019 | Radialsystem V, Berlin (D)
21.04.2019 | Resonanzraum, Hamburg (D)
23.04.2019 | Conservatoire Niedermeyer, Issy les Moulineaux (F)

 

L’ensemble parisien Court-Circuit et l’ensemble Zafraan, basé à Berlin, développent et présentent ensemble un programme qui reflète des influences diverses aussi bien d’un point de vue philosophique que musical. Les œuvres de Sarah Nemtsov, Johannes Boris Borowski, Christophe Bertrand et Hugues Dufourt, sélectionnées conjointement, sont mises en scène lors d’une phase de répétitions au Radialsystem à Berlin et sont ensuite présentées lors de concerts à Hambourg et à Paris. En outre, un travail commun est réalisé au Conservatoire Niedermeyer. Les deux ensembles sont représentés à effectifs égaux.

Lu FtStr oM – 18 – EW-4

29.11.2018 | Gare du Nord, Basel (cH)
30.11.2018 | Neubad, Luzern (cH)
04.12.2018 | Schwankhalle, Bremen (D)
07.12.2018 | Malmö, Schweden (S)
TBA | Haute École des Arts, Straßburg (F)
15.01.2019 | Theater Riggiblick, Zürich (cH)

 

EW-4 (electronic wind Quartet) est un ensemble composé de quatre musiciens qui, avec leurs contrôleurs à vent, déclenchent des effets lumineux et sonores pour créer un style de musique électronique avec effets audiovisuels. L’interaction entre l’être humain et la machine se reflète à travers la confrontation artistique ainsi qu’à travers de nouvelles images et dans de nouveaux sons. Avec le projet « Lu FtStr oM », l’ensemble EW-4 aborde un thème fondamental de notre temps – la numérisation croissante de la société au 21 ème siècle – repris et reflété dans une forme artistique et de concerts spécifiques. Le but est ici de construire un répertoire pour instruments à vent digitaux. La perspective de composer pour quatre instruments à vent digitaux a suscité plusieurs associations et de nombreuses réflexions chez les compositeurs Christoph Ogiermann, Orm Finnendahl, Yannis Kyriakides, Ulrike Mayer Spohn et Emilio Guim. Les nouvelles œuvres seront présentés fin 2018 et en 2019 en Suisse, en Allemagne, en France et en Suède.

Tetralogie – Ensemble Inverspace

14.02.2019 | Gare du Nord, Basel (CH)
08.03.2019 | Baden (CH)
TBC Paris / TBC Berlin / TBC cologne / TBC Genève

 

L’ensemble Inverspace, créé en 2011 à Bâle, se situe à la frontière des mondes acoustiques et électroniques en intégrant l’électronique comme instrument au sein de l’ensemble et en contrepoids aux autres instruments. Des éléments théâtraux et visuels sont aussi utilisés après avoir été testés lors d’une phase d’expérimentation entre compositeurs et interprètes. Pour le projet « Tetralogie », l’ensemble Inverspace passe commande à Sarah Nemtsov, Raphaël Languillat, Gary Berger et Wolfgang Heiniger: ces quatre compositeurs ont en commun une affinité particulière avec les nouvelles technologies et les référents extra-musicaux. Les œuvres composées pour l’occasion sont aussi bien conçues comme des œuvres autonomes que comme parties d’une dramaturgie pensée dans son ensemble. Les concerts se déroulent en Allemagne, en France et en Suisse.

SOLedades – Klangbox

22.09.2018 | Festival du Livre Suisse, Sion CH)
11.10.2018 | Festival Why Note, Dijon (F)
01.11.2018 | H95, Basel (CH)
13.–16.02.2019 | theater Stock, Zürich (CH)
TBC | caves du Manoir, Martigny (CH)
06.-09.06.2019 | Forum Wallis 2019 (CH)
TBC | Soirée IGNM, Berne (CH)

 

SOLedades est une performance de théâtre musical de 50 minutes, inspirée du récit de Max Frisch « L’Homme apparaît au Quaternaire » ainsi qu’une coopération franco-suisse de Vincent Raphaël Carinola, compositeur du Collectif ZDC/Zone de Combat et Pascal Viglino, musicien de l’ensemble Klangbox. Dès qu’il franchit le seuil de la salle, le public est immergé dans un espace déjà habité par la musique. Au centre, « Lui », le musicien performer. Il joue, il écrit, découpe, navigue dans son environnement, tantôt île, tantôt chalet alpin, qui invite à une forme de solitude apaisée. en témoin privilégié, l‘auditeur-spectateur assiste à un huit-clos acoustique, rempli de poésie, de sons, d’écritures et de mélodies propices à la contemplation face à cet « intérieur » que le protagoniste nous dévoile généreusement. Seul! on découvre alors un éventail de « solitudes » que l’on apprivoise au fil de la performance.

Echo polygone – BABBEL

11.–13.12.2018 | Künstlerresidenz
14.–16.12.2018 | Studioboerne45, Berlin (D)

 

« Echo polygone » est le deuxième volet de la collaboration entre l’ONCEIM, orchestre de Nouvelles Créations, expérimentations et Improvisations Musicales de Paris et des musiciens contemporains et expérimentaux berlinois.

Dans le cadre d’une résidence artistique organisée par le festival Concepts of Doing au Studioboerne45 à Berlin en décembre 2018, l’oNCeIM passe commande de pièces pour orchestre à Peter Ablinger et Burkhard Beins et invite des musiciens berlinois à poursuivre le travail d’expérimentation et de recherche comparée sur la musique non-idiomatique commencé en 2012 à l’occasion du festival CRAK à Paris (soutenuégalement par Impuls neue Musik). La résidence s’achève avec trois concerts, lors desquels seront jouées les pièces de Peter Ablinger et Burkhard Beins ainsi que des improvisations en petits groupes.

Impuls-Festival für Neue Musik Sachsen-Anhalt – HANDWERK !

 26.10.2018 | Bauhaus Dessau (D)
30.10.2018 | Steintor-Varieté Halle (D)
15.10.2019 | Berlin radialsystem (D)
19.10.2019 | Festival Musica, Strasbourg (F)
21.10.2019 | Bauhaus Dessau (D)
10.2020 (TBA) | Basel, Dessau, Bagdad (cH, D, IQ)

 

Fondé en 2008, le festival IMPuLS fait partie des festivals les plus récents dans le domaine de la musique contemporaine en Allemagne.

Il se déroule chaque année entre fin octobre et début novembre. A cette occasion, tous les orchestres du Land de Saxe-Anhalt ainsi que le MDr Sinfonieorchester et le MDr rundfunkchor s’associent pour donner des concerts de musique contemporaine devant un large public dans plusieurs villes du Land de Saxe-Anhalt.« HANDwerK ! », le nouveau projet du festival IMPuLS soutient des jeunes compositeurs venus de France, de Suisse et d’Allemagne. Lors de masterclass au Bauhaus de Dessau, les « Maîtres » transmettent aux jeunes compositeurs leur savoir-faire en matière de création musicale au sens Bauhaus du terme. en 2019, le Bauhaus célèbre son 100 ème anniversaire. C’est l’occasion pour le festival d’offrir une scène internationale à des ensembles renommés de musique contemporaine venant de France, de Suisse et d’Allemagne, ainsi qu’aux « maîtres et aux apprentis », sur une période de trois ans – 2018 / 2019 / 2020.

Festival sinuston – Ensemble Cairn

 26.10.2018 | Gesellschaftshaus Magdeburg (D)


La 9 ème édition du festival « Sinuston – Magdeburger tage der elektroakustischen Musik » a lieu du 25 au 28 octobre 2018 à Magdebourg en Allemagne.

A cette occasion, un large éventail de musique contemporaine basée sur la création électroacoustique ou électronique reposant sur la combinaison d’instruments traditionnels et d’autres formes d’art, comme le cinéma, est présenté dans différentes salles de la ville (salles de concert, salles de cinéma, etc.). Lors des éditions précédentes, les organisateurs ont déjà programmé à plusieurs reprises des ensembles, musiciens et compositeurs interprétant du répertoire contemporain français et ils invitent régulièrement des ensembles français. Cette nouvelle édition ne déroge pas à la règle puisque l’ensemble français Cairn joue des œuvres de régis Campo, Jean-Luc Hervé, Pascal Dusapin ainsi que d’Isabel Mundry et de Toshio Hosokawa.

Umlaut Festival 2019

02.2019 Künstlerresidenz | Le Lavoir moderne parisien, Paris (F)
08.–10.02.2019 Festival | Lavoir Moderne Parisien, Paris (F)

Le festival Umlaut a connu six éditions en région parisienne, entre 2009 et 2018.

Cet évènement est organisé par l’association Umlaut, antenne parisienne du collectif umlaut, également installée à Berlin et Stockholm. La dernière édition en date, en janvier 2018, était construite autour d’une collaboration artistique entre les équipes francaises et allemandes du collectif. Les résultats encourageants obtenus ont décidé le collectif umlaut de mettre à nouveau en avant la dimension franco-allemande du festival. Ainsi, pour cette nouvelle édition, le compositeur et pianiste de jazz allemand Alexander von Schlippenbach est invité pendant une semaine pour travailler en étroite collaboration avec les musiciens français du collectif afin de réaliser trois représentations originales qui font office de fil rouge lors du festival.