Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine

Die Welt nach Tiepolo

L’Ensemble KNM Berlin présente sa nouvelle série de concerts « Die Welt nach Tiepolo – Ensemble KNM Berlin & Friends » au RADIALSYSTEM V. Berlin le 4 février 2017 à 20h.

Après dix années de travail, le compositeur et philosophe français Hugues Dufourt a terminé en 2016 son cycle « Apollon et les continents d’après Tiepolo ». Ce cycle a été présenté en première mondiale dans le cadre des Wittener Tage  für Neue Kammermusik en 2016. Il sera présenté à Berlin pour la première fois lors de quatre concerts.

Le KNM poursuit les coopérations avec des ensembles internationaux qu’il a entrepris ces dernières années et invite, pour le concert d’ouverture « AMERIQUE », l’ensemble mexicain LIMINAR. C’est dans le cadre de l’année culturelle germano-mexicaine que le pionnier mexicain de la musique microtonale Julián Carillo se rend à Berlin.

Lors du second concert «  Europa », le KNM coopérera avec l’Ensemble Komboï, ensemble spécialisé dans la réalisation de musique actuelle avec des instruments historiques. Le troisième concert « Asia » s’accompagnera d’instruments traditionnels asiatiques et de la « geniale singing machine » de l’artiste et luthier Martin Riches. L’ensemble de percussionnistes genevois Eklekto sera l’invité spécial du concert de clôture « Africa ».

Entrelacs::Geflecht

Pour Impuls neue Musik, l’année débute avec quatre concerts du projet « Entrelacs :: Geflecht », une collaboration franco-allemande réalisée par les ensembles Proxima Centauri et E-Mex.

Deux pays, quatre villes et deux ensembles – Proxima Centauri et l’Ensemble E-MEX se retrouvent pour un projet européen « Entrelacs :: Geflecht » autour de six nouvelles œuvres qui leurs sont dédiées. À l’occasion de cette rencontre musicale, les deux ensembles nous livrent des propositions artistiques inattendues. Sur scène, onze musiciens nous plongent dans un univers étonnant. Une invitation à un voyage sonore et visuel dans l’espace intime de six compositeurs allemands et français.

Les deux ensembles, qui partagent le même objectif, celui de dépasser les frontières existantes entre l’art, le théâtre, la danse, la littérature, les performances et le multimédia ont sollicité cinq compositeurs en relation avec le monde franco-allemand. Ainsi, ils présenteront en première mondiale à Cologne, Paris, Bordeaux et Berlin des créations de Michael Obst, Henry Fourès, Karola Obermüller, Torsten Herrmann et Raphaël Cendo.

Le projet est soutenu, entre autres, par Impuls neue Musik et la Kunststiftung NRW.

Festival d’Automne à Paris – Rebecca Saunders & Ensemble MusikFabrik

TBC

Le Festival d’Automne à Paris, le Musikfest Berlin et l’Ensemble Musikfabrik passent commande à la compositrice Rebecca Saunders d’une nouvelle œuvre pour soprano et ensemble dans la lignée de son travail sur la relation des instrumentistes et du son dans des espaces ouverts comme les musées, les galeries, dont les caractéristiques architecturales et acoustiques définissent la mise en place des groupes de musiciens. Le Festival d’Automne à Paris invite la compositrice anglaise et l’Ensemble MusikFabrik à présenter cette œuvre dans l’Eglise Saint-Eustache à Paris, aménagée pour l’occasion afin d’accueillir les instrumentistes répartis dans tout l’espace de l’Eglise. Cette nouvelle œuvre est constituée d’une section centrale pour soprano et ensemble, sur un texte de Samuel Beckett, encadrée par des sections instrumentales de « collage spatial ». Rebecca Saunders utilise l’expression « collage spatial » pour décrire la juxtaposition, la stratification et la spatialisation de modules musicaux (solos, duos et plus grands effectifs) et leur répartition dans / leur adaptation pour différents lieux de représentation et différentes acoustiques.

 

LUX:NM – Diary, Random & Pickles

15.12.2016 | Konzerthaus Berlin

Pierre Jodlowski, compositeur de la pièce de théâtre musical « Diary, Random et Pickles », élargit son langage musical à des éléments électroniques, à l’éclairage, à la vidéo, aux textes et laisse les instrumentistes agir en tant que musiciens, acteurs et interprètes. L’œuvre est un théâtre musical sur des collections d’articles de journaux et de nouvelles, au moyen desquelles le compositeur reflète la société et ses changements. En collaboration avec les élèves de la Katholische Schule Sankt Franziskus naît un projet de théâtre musical, dont les cinq musiciens de l’Ensemble LUX:NM sont les acteurs principaux. En tant que musiciens, interprètes et lecteurs, ils se penchent avec critique sur des sujets d’actualité avec un groupe de performants (composé de 20 enfants). Des questions qui relèvent de la société et du développement sont également abordées mais également l’exploration des frontières artistiques entre la musique et le théâtre. Sous la direction du compositeur, interprète et artiste sonore Pierre Jodlowski se développe un projet qui lie musique, performances et vidéo d’art transfrontalière. Le Berliner Ensemble LUX:NM attribue une commande de composition.

Bgnm – Heroines of Sound

07-09.06.17 | Radialsystem-V, Berlin

TBA

Le festival présente lors de trois soirées, des concerts et des performances avec des artistes d’Allemagne, de France et de Pologne, qui aujourd’hui continuent de penser la transformation du son électronique. L’édition 2016 du festival au HAU Berlin avait déjà fait un focus sur des compositrices françaises, qui sera encore intensifié en 2017 par des coopérations avec le Festival Musica Electronica Nova et le gnem Marseille. Le programme 2017 comprend des concerts, des spectacles, des vidéos et des discours de différents formats des pionnières de la musique électronique de l’environnement de la GRM et de la musique acousmatique comme Françoise Barrière, Elzbieta Sikora et Annette vande Gorne, peu connues en Allemagne jusqu’à présent. Au programme également, musique de chambre avec électronique, performances électroniques en direct et performances de jeunes représentants de la musique acousmatique.

Opéra Comique – Kein Licht

25.-27.08.17, 31.08.2017, 02.-03.09.17 | Ruhrtriennale

18.-19.10.17, 21.-22.10.17 | Opéra Comique

22.-23.11.17 | Grands Theatres de Luxembourg

« Kein Licht » est un théâtre musical du metteur en scène Nicolas Steman et du compositeur Philippe Manoury interprétant le texte d’Elfriede Jelinek. Ce projet, commande de l’Opéra Comique de Paris, se réalisera pour la première fois lors de la Ruhrtriennale en 2017. Cette œuvre se produira fin 2017 dans le cadre du Festival Musica (en partenariat avec l’Opéra National du Rhin à Strasbourg) à l’Opéra Comique, au Théâtre National de Croatie à Zagreb ainsi qu’au Grand Théâtre de Luxembourg. L’œuvre « Kein Licht » d’Elfriede Jelineks, élaborée en réaction à la catastrophe nucléaire de Fukushima, offre à l’artiste matière à un travail de mise en scène. Qu’advient-il après Fukushima ? Que se passe t’il une fois que l’inconcevable et l’innommable se soient passés ?

Ensemble LINKS – anthropoSCENE

01.02.18 | Festival ECLAT

Été 2018 | Comédie de Reims

Le théâtre musical franco-allemand « anthropoSCENE » développe un format hybride unique dans l’art de la scène, qui unit des expériences artistiques à des expériences scientifiques. Le projet souhaite créer un nouvel accès à la recherche scientifique avec les moyens de l’art de la scène. Le projet est une collaboration entre participants de trois pays (Allemagne, France et États Unis) et une coproduction entre la Comédie de Reims, Rotterdam Presenta, le Links Ensemble et le Festival ECLAT à Stuttgart. Le projet essaie d’intégrer une dimension internationale, déjà établie dans le travail de recherche scientifique, à l’art.

IMPULS Festival – Double Quatuor

TBA

Le projet nommé « Double Quatuor » est une idée du compositeur français Raphaël Cendo, habitant et travaillant à Berlin, qui regroupe le français Quatuor Tana et les Neue Vocalsolisten de Stuttgart. Raphaël Cendo : une des figures incontournables avec Franck Bedrossian et Yann Robin de la « musique saturée », a ces dernières années toujours travaillé en étroite collaboration avec le jeune Quatuor Tana, lui-même renommé pour ses interprétations des œuvres des « saturistes » qui ont établi de nouveaux critères. L’initiative de Raphaël Cendo – approfondir les possibilités musicales du quatuor à cordes à travers la duplication et la mise en miroir avec un quatuor vocal – a réuni le Quatuor Tana avec les Neue Vokalsolisten de Stuttgart. Une œuvre d’environ 80 minutes, ressemblant à un oratorio, faite à partir d’un texte de Rodrigo García est commandée conjointement par le festival Musica de Strasbourg et le festival IMPULS en Saxe-Anhalt et sera créée pour les deux ensembles.

Jazzdor – Quatuor IXI & Quartet Melanoia

02.06.2017 | Jazzdor Berlin

17.-18.11.2017 | Jazzdor Strasbourg

Ce projet consiste en la création d’un projet musical franco-allemand dans le cadre de deux festivals en Allemagne et en France : Jazzdor Strasbourg-Berlin à Berlin et Jazzdor Strasbourg. Des œuvres originales seront écrites par Régis Huby et Dejan Terzic, tous deux à la tête d’un octet réunissant le Quatuor IXI (France) et le quartet Melanoïa de Dejan Terzig (Allemagne). En complément des concerts, des rencontres en amont avec les publics potentiels ainsi que des workshops en partenariat avec le Conservatoire de Strasbourg et le Jazz Institut à Berlin seront organisés.

Ensemble KNM Berlin – Die Welt nach Tiepolo

04.02., 29.04., 24.06.2017 | Radialsystem V, Berlin

Après 10 années de travail, le compositeur et philosophe français Hugues Dufourt a terminé son cycle « Appolon et les continents », qui se compose de « L’Asie d’après Tiepolo », « L’Afrique d’après Tiepolo », « L’Europe d’après Tiepolo » et « L’Amérique d’après Tiepolo ». L’œuvre se réfère à la fresque murale de G. B. Tiepolo de la Résidence de Wurtzbourg, sur laquelle les quatre continents connus à l’époque sont représentés allégoriquement. Le KNM place ce cycle au centre d’une série de concerts au Radialsystem V Berlin, dans laquelle chacune des œuvres sera présentée dans l’un des quatre concerts. Les quatre concerts s’appellent : « Amérique », « Europe », « Asie » et « Afrique ». Le concert d’ouverture de la série, « Amérique », aura lieu le 4 février 2017 dans le cadre du Festival CTM. Le quatrième concert « Afrique », que l’ensemble réalisera en collaboration avec Eklekto Genève (Centre International de Percussion), présente également « Triangle Carré » de Georges Aperghis. La représentation de cette œuvre sera dirigée par le jeune chef d’orchestre anglais Jonathan Berman.