Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine

Le Double Trio de Clarinettes

Festival JAZZDOR

5.11.2010 | Strasbourg, Cité de la musique
5.06.2011 | Berlin, Kesselhaus

Clarinettistes /compositeurs: Gebhard Ullmann, Jürgen Kupke, Michael Thieke, Armand Angster, Sylvain Kassap, Jean-Marc Foltz

Six clarinettistes, certains issus du jazz, d’autres de la musique contemporaine, tous rompus à l’écriture et à l’improvisation, confrontent leurs expériences plurielles. Dans une musique qui se forme et se transforme délibérément au-delà des frontières de genres et de styles, l’expressivité et l’énergie libre du jazz côtoie la virtuosité et l’exigence de la musique savante contemporaine, autant que l’émotion et la spontanéité jubilatoire des musiques traditionnelles. Chaque compositeur a pu exploiter à sa manière et selon un processus différent l’écriture et l’improvisation. Par rapport à la musique contemporaine écrite aujourd’hui, la liberté laissée à l’interprète est plus grande et le résultat est par conséquent plus imprévisible et plus festif.

Rencontrer l’autre et produire ensemble

Percussions de Treffort – Résonance Contemporaine
6 -10.10.2010 | Dortmund, Audimax de l’Université, Europa InTakt 2010

 

Résonance Contemporaine a entrepris en 2010 l’élaboration d’un tissage progressif d’une coopération internationale associant plusieurs pays de la communauté européenne: l’Italie, la Finlande, la Pologne, l’Espagne, l’Allemagne et deux pays d’Asie: la Chine et le Japon. La première étape de ce projet est d’établir et de construire des actions de coopération bilatérales avec chacun des partenaires. Le but est de développer, en lien avec des partenaires allemands, la création musicale contemporaine comme moteur de ces échanges, afin qu’elle devienne un espace de rencontre entre musiciens valides et handicapés.

Umlaut Festival 2010

Umlaut Berlin
24-25.09.2010 | Berlin, Theaterkapelle

 
Umlaut Berlin est un collectif de musique(s) improvisée(s) / expérimentale(s) / contemporaine(s), formé autour de trois musiciens berlinois: Pierre Borel, Florian Bergmann et Hannes Lingens. Le collectif a organisé les 24 et 25 septembre 2010 à la Theaterkapelle de Berlin la deuxième édition du Umlaut Festival, dont le but était de mettre l’accent sur l’organisation de la musique improvisée.

Concert portrait de Tristan Murail

Association Polysonnance, Ensemble les temps modernes
19.04.2011 | Hannover, Hochschule für Musik

 

La Hochschule für Musik d’Hanovre a choisi d’inviter l’Ensemble les Temps Modernes dans le cadre de concerts organisés par l’Institut de Musique Contemporaine de l’Ecole. Une œuvre de Tristan Murail a été jouée par un groupe de musique de chambre issu de l’école pour la saison 2008-2009. Dans le cadre du concert, deux œuvres de Claude Debussy ont été données en référence. La révolution sonore opérée par Debussy en France au début du XXè siècle a ouvert des chemins dont on peut considérer que Tristan Murail est l’un des principaux héritiers. Murail, de par ses propres recherches sur le spectre sonore, a aussi engendré de nouvelles perspectives en matière de composition.

Concert franco-allemand lors du festival Musique Démesurées

Musiques Démesurées
18-20.11.2010 | Clermont-Ferrand

 
Dans le cadre du 12ème festival Musiques Démesurées, un focus sur trois générations de compositeurs de musique contemporaine allemande a été mis en place.
Trois compositeurs allemands: Annette Schlünz, Thomas Krüger et Caspar de Gelmini ont été accueilis et ont travaillé avec des élèves, notamment autour de pièces proposées par les interprètes. Le thème principal était celui de «la transmission» en Allemagne, en France, en Auvergne. Les compositeurs sont également venus à la rencontre du public et des artistes du territoire.

Laboratoire Instrumental Européen – « In the flow »

Ensemble Aleph
02.03.2011 | Göttingen
03.03.2011 | Hannover
05-06.03.2011 | Paris, Théâtre Dunois

 
Le LIEU, Laboratoire Instrumental Européen, est voué à la diffusion de la création musicale contemporaine. Il privilégie la création, les échanges entre les formations, les structures et les compositeurs européens, ainsi que la circulation des œuvres et des artistes du monde entier. Dans le cadre du LIEU, un projet franco-allemand a été lancé, intitulé «In the flow». Ce dernier est centré autour de la collaboration entre l’ensemble Aleph, et das Neue Ensemble de Hanovre. À travers une série de quatre concerts (deux en France et deux en Allemagne), les deux ensembles (en formation mixte ou simple) présenteront au public des œuvres composées en France, en Allemagne et à l’étranger. En particulier, une commande passée à Johannes Schöllhorn par les deux ensembles sera présentée à l’occasion de ces concerts.

Oeuvre de commande à Mark Andre, Julien Jamet, Gérard Pesson

Aleph Gitarrenquartett
2011 | Cologne, Fribourg, Stuttgart et Trossinger
Le quatuor de guitares Aleph est un ensemble de musique contemporaine dont la démarche artistique originale et la distribution hors pair posent les jalons d’un nouvel univers sonore. De nombreux compositeurs écrivent spécialement pour l’ensemble. Ces coopérations donnent naissance à un nouveau répertoire qui vient enrichir celui de la musique classique actuelle. Le but de ce projet est de commander des compositions à des compositeurs français et de représenter les œuvres créées ensemble avec des pièces des compositeurs allemands en Allemagne et en France. Les commandes seront mises en lien avec des pièces de différents compositeurs allemands.

Oeuvre de commande et présentation de Frédéric Durieux

KlangForum Heidelberg
08.06.2011 | Heidelberg, Lutherkirche
10.06.2011 | Paris, Cité de la musique

 

Folie? Art? Maladie? – Ou simplement la nostalgie d’une autre vie? Les textes, images et sculptures des patients de psychiatrie de la collection Prinzhorn soulèvent beaucoup de questions. La commande de composition à Frédéric Durieux de créer une œuvre nouvelle allant avec un texte de la collection Prinzhorn à Heidelberg est l´extension d´un projet initié par le KlangForum. L´oeuvre sera jouée par un ensemble vocal à 12 voix et deux percussionistes. Frédéric Durieux est le premier compositeur français à se pencher sur les textes de la collection Prinzhorn  et redonne ainsi de l’élan à l´échange avec le public et les médias français.