Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine

Projet “Schwarze Spiegel”

Oh ton-ensemble

28.01.2013 | Oldenburg   29.01.2013 | Bremen

Le programme tourne autour de 3 compositions de Frédéric Pattar. Le nom du projet se rapporte directement à l’œuvre de Pattar, qui a intitulé 3 travaux de la même façon (Miroirs Noirs I-III).

“Avec ce programme dédié à F. Pattar, nous souhaitons donner notre avis sur un compositeur plus que prometteur et encore mal connu en Allemagne” écrit l’Ensemble. L’oeuvre commandée est prévue pour un maximum de 9 instruments, la distribution a été choisie par le compositeur et se compose de flûte, hautbois, clarinette, piano (ou Fender Rhodes), batterie, violon, viole et violoncelle, ou soit accordéon, guitare électrique ou contrebasse. Outre les œuvres de F. Pattar, l’ensemble a choisi des œuvres de Leopold Hurt, Jan Kopp et Helmut Oehring qui viendront compléter  le programme mais aussi  soutenir la distribution pour la commande faite à F. Pattar. En marge de la première de l’oeuvre de commande sont prévues des représentations dans des universités et grandes écoles d’Oldenburg et de Bremen, en compagnie de .Pattar.

Programme des concerts ici

Nordwest-Zeitung – oh ton Ensemble – Förderung Aktueller Musik e.V., 04.12.2012 (pdf)

Sub Caelo

Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern

08.06.2012 | Saarbrücken

Commande d’œuvre à Franck Christoph Yeznikian et première de l’œuvre.

Nous considérons que Franck Christoph Yeznikian est l’un des plus intéressants compositeurs français de la jeune génération. Avec cette commande nous souhaitons lui donner l’occasion d’écrire une grosse pièce pour orchestre (d’environ 15minutes) et d’être joué dans des conditions professionnelles. Le concert (et la répétition générale) seront enregistrés par la SR et la SWR. Lors du même concert seront également jouées des œuvres de Xiaoliang Zhou, Younghi Pagh Paan et Wolfgang Rihm.

Internationale Weingartener Tage für Neue Musik

Internationale Weingartener Tage für Neue Musik

11 – 13.11.2011 | Weingarten

 


Pendant les trois jours du festival le compositeur français Brice Pauset sera présent à la fois en tant qu’interprète et en tant qu’interlocuteur lors des « concerts rencontres ». Particulièrement important et original est la présence des compositeurs, offrant ainsi la possibilité au public de rencontrer et dialoguer avec ces artistes. De plus les très bons artistes présents travailleront avec les compositeurs ce qui permettra d’obtenir une lecture authentique des œuvres. Lors des quatre ou cinq concerts prévus les œuvres seront présentées à différentes phases de leur composition, permettant une observation approfondie du processus artistique des compositeurs en question. Les Internationalen Weingartener Tagen für Neue Musik a très vite compris que la musique contemporaine ne touche pas seulement émotionnellement mais nécessite aussi souvent d’une explication et d’un débat. Et c’est la raison pour laquelle le festival a toujours mis un accent important à l’échange.

Le double Trio de Clarinettes

19-25.08.2012 | Berlin

En 2010, dans le cadre du festival Jazzdoor, le Double Trio de Clarinettes, réunissant un trio allemand et un trio français, a donné un concert, alors déjà soutenu par Impuls. Pour pouvoir donner suite à cette coopération le Double Trio de Clarinettes veut aujourd’hui enregistrer un CD de leur travail commun : Nous souhaiterions donc qu’Impuls poursuive le soutien donné au Double Trio de Clarinette, notamment dans la mesure où l’enregistrement de ce CD est une condition nécessaire à la continuation de la collaboration franco-allemande. En effet la promotion de l’Ensemble, notamment pour de nouvelles dates de concerts nous apparait inenvisageable sans matériel audio. Le projet commencerait par trois jours de répétitions intensives, deux jours d’enregistrement en studio puis un concert dans le club de jazz berlinois, b-flat. Ce concert serait l’occasion d’annoncer la sortie du disque.

Festival Umlaut Berlin 2012

Umlaut Berlin

16-18.02.2012 | Berlin

Les 17, 18 et 19 Février 2012 aura lieu au Club Ausland et au Ballhaus Ost la 3eme édition du Umlaut Festival de musiques contemporaines et improvisées. Notre centre d´intérêt pour ce festival sera la frontière entre composition et improvisation, avec entre autre la présentation de compositions graphiques et de compositeurs travaillant avec des musiciens-improvisateurs. Nous souhaitons ainsi confronter l´amateur de musique contemporaine « composer » à des pratiques improvisées (et vice-versa) et permettre au publique de repenser la question de frontière entre les concepts de composition et d´ improvisation.

Nous présenterons ainsi plusieurs manières d´envisager la réunion de ces deux pratiques à travers différents projets: L´ensemble Hodos, créé en 2008 par Pierre-Antoine Badaroux et Sebastien Beliah, est dédié à l’interprétation de la musique de compositeurs travaillant sur la place et la liberté donnée aux musiciens-interprètes et sur la partition graphique, et joueront une composition de Florian Bergmann (première en Novembre 2011, Umlaut Festival Paris). Dans l´ensemble parisien Fenetre Ovale, le compositeur Karl Naegelen travaille avec deux improvisateurs, Eve Risser et Joris Rühl, le matériel ressortant des improvisations étant utiliser par Nagaelen et recomposer, posant le compositeur non plus en inventeur de sons mais en réorganisateur de matériau et permettant aux deux musiciens de voir leurs propre matériel dans un tout autre contexte. La « Komposition fur 6 Snare Drums » du percussionniste berlinois Hannes Lingens s´interresse au rapport forme-visuelle et forme-musicale. Bien que pensée en tant que composition musicale, les proportions et le déroulement sont représenter par des esquisses, sous formes de partition graphique (voir document attaché). Le Quartett Borel/Dörner/Grip/Johansson réunit quatre grands noms de la scène internationale de musiques improvisées. Les 4 musiciens de différentes générations ont en commun une recherche extrêmement poussée sur le matériau sonore, leurs travaux étant par ailleurs documenté sur d´innombrables labels. Peeping Tom redécouvre toute une face presque oubliée de l´ère Bebop: les compositions de Elmo Hope, Herbie Nichols, Fats Navarro entre autres sont réinterpréter et déconstruite à travers l´improvisation collective. L’ensemble du violoniste Johnny Chang est dédié aux compositeurs du Wandelweiser Gruppe comme Antoine Beuger et Radu Malfatti, où l´écoute et une nouvelle expérience de l´espace sonore sont aux premières loges. Un solo du percussionniste bordelais Didier Lasserre, qui présentera sa nouvelle piece „sur quelques surfaces vacantes“, Un Workshop dirigé par Frank Gratkowski, interprétant les compositions d´Athony Braxton (de sa série Ghost Music, travail sur la flexibilité de la « partition »), sera présenté en fin de festival.

Notre intérêt pour ce ce festival se portera également sur la frontière entre la musique et d´ autres formes artistiques (theatre, vidéo et danse), avec notamment: « FRICTIONS, New Music Theater Piece », une composition de Jonas Kocher pour 2 instrumentistes, un pièce de theatre musicale axé sur le geste musicale et utilisant des textes de George Aperghis, La performance interdisciplinaire « Perspectives » de Florian Bergmann pour trois improvisateurs, un danseur et un video-artiste, se concentrant sur les perceptions et changements microscopiques, et nous souhaitons également inviter Brigitta Bödenauer et Peter Kutin à présenter leur installation « How far is 12cm? » , dans laquelle des projecteurs Super8 deviennent des objets sonores – et visuels. L´imprécision des machines sera utilisée pour crée du visuel et du sonore, en ombres chinoises et mouvements réels, les sons produits par les vielles bobines et autres objets seront amplifiés et ordonnés en temps réel.

Le collectif Umlaut est un collectif européen, basé en France (Paris), Allemagne (Berlin) et Suède, ainsi qu´un label. Partageant des intérêts musicaux communs, les notions d´échange et de diffusion sont au coeur de notre activité: le Umlaut Festival Berlin est ainsi dans la suite logique du Umlaut Festival Paris (8-13 Novembre 2011), permettant un travail suivi entre Berlin et Paris. Les précédents Umlaut Festival Berlin (2009 et 2010) ont rencontrés un franc succès (avec entre autres Christian Wolff, Hermann Keller, Sven-Ake Johansson;voir le rpogramme attaché), et Umlaut c´est fait un nom dans la scène internationale de musiques contemporaines et improvisées, grâce entre autre à la généreuse aide d´Impulse Neue Musik (2010), et nous aimerions continuer cette collaboration en 2012. Une aide financière de votre part nous permettrait de travailler dans de bonnes conditions et de payer conséquemment les musiciens et compositeurs.

Quatuor à cordes et voix

ProQuartet CEMC  / Kammerkonzerte im Mozartsaal Hamburg

9-18.04.2013 | Hamburg, Pont Royal

Projet de Coproduction entre ProQuartet-CEMC, Paris et „Kammerkonzerte im Mozartsaal“ Hamburg ProQuartet-CEMC, Paris, et Kammerkonzerte im Mozartsaal, Hamburg engagent une collaboration pour un projet pluriannuel de commande d’œuvres et d’illustration du répertoire pour le Quatuor à cordes et la Voix.

Depuis 2002 ProQuartet organise des Academies et Résidence à Pont- Royal en Provence. Le Projet „Quatuor à cordes et voix“ debutera avec une Résidence du compositeur et des interprètes le Quatuor et la chanteuse, en amont de la création à Port Royal en Provence, du 9 au 13 avril 2013. Le Dimanche 14 avril 2013 l’oeuvre sera donnée en Générale Publique intégré dans la série des concerts d’academies au Château de Lourmarin (dep. 84), où ProQuartet organise depuis plusieures années ses acamedies de musique de chambre. Le Lundi 15 avril 2013 la création française de l’oeuvre sera donnée dans le cadre des concerts ProQuartet à Paris aux Bouffes du Nord.

NEUE PFADE: Voix et piano au XXème et au XXIème siècle

Duo Conversation

Juni+ September 2012 | Paris/Hamburg


Dans le cadre de la série de concerts NEUE PFADE, le du Conversation souhaite réaliser en 2012 deux concerts ayant pour focus les compositeurs francais et allemands de la scène de la musique contemporaine. Des œuvres de jeunes compositeurs en pleine expansion seront présentées face à des compositions d’artistes établis.

Du titre « Berlin » 2010 » on retient des pièces de compositeurs allemands, que ce soit des compositeurs connus, pouvant être maître et formateur des plus gros festivals, ou des compositeurs qui étaient représentés pour la première fois comme par exemple Martin Schüttler et son schöner leben 1 pour l’ensemble particulier voix et piano en mi, mégaphone, haut-parleurs, enregistrements, masque et pistolet. Pour 2012 sont prévues les concerts suivants au programme de NEUE PFADE : « Der Sommer », d’après l’œuvre de pour deux pianos de Ligeti, comprend entre autre des « Lieder » de Scelsi, Schnebel, Sciarrino et Cage ; au concert « Lied für dich allein » pourront être entendues des œuvres de la seconde école viennoise (Webern, Schönberg) ainsi que des œuvres issues de la scène viennoise actuelle.

„Wir sehn uns wieder in der Ewigkeit! À bientôt au Paradis! – La dernière nuit de Henriette Vogel et de Heinrich von Kleist“

Classic in Black group France e.V.

7.-10.11.2011 | ParisHeinrich von Kleist et Henriette Vogel ont passé leur dernière nuit au Gasthof Stimming avant de se tirer une balle dans la tête le lendemain après midi. Un scandale, uns tragédie, quelques lettres d’adieu, que s’est-il passé lors de cette dernière nuit ? De quoi se souviennent-ils ? De quoi discutent-ils ? La narratrice transporte le public dans un voyage où les personnages renaissant, jouent et chantent. La musique succède au récit et vice versa. Le projet s’exportera dans différents lieux (Berlin, Brandebourg, Paris). Le concert prévu dans la maison Heinrich Heine sera centré sur la relation que Kleist entretenait avec la France et Haiti. L’ensemble berlinois travaille avec le chanteur parisien Jean-Loup Pagesi pour lequel Reinhard ? va composer deux nouveaux airs. L’ensemble travaille également avec Guy Regis, acteur parisien d’origine haitienne, qui présentera le texe en version française de la narratrice allemande Tanja Langer. Le projet sera donc présenté en deux langues.

Lunch & after work: Apéro Concert

KNM Berlin

Mars – Décembre 2012 | Berlin

 


La série de concerts « lunch & after work Konzerte » a été créée en 2011 à l’initiative du KNM Berlin et de huit autres partenaires, le studio central de ZDF, la Volkswagen AG, le DOCK 11, la Kapelle der Versöhnung et le WissenschaftsForum am Gendarmenmarkt. Cette collaboration sera poursuivie et renforcée en 2012 en insistant sur les lieux de concerts, leur histoire ainsi que leur place et signification dans Berlin.

Notre but est de nous rapprocher au maximum des citoyens en jouant dans des lieux d’habitation, de travail et d’intégrer la musique contemporaine dans leur vie quotidienne.
De plus nous sommes heureux que l’institut Français de Berlin fasse partie de notre réseau pour 2012 puisque nous jouerons en effet neuf fois, chaque 6 du mois, pour faire des portraits de la scène contemporaine française.

Das Wort haben die Benützer / La parole est aux usagers

Oper Dynamo West

Publikation Winter 2013 | Marseille/ Berlin

L’opéra Dynamo West et l’ensemble Zwischentöne, avec le projet „La paroles est aux usagers“, se consacrent aux bâtiments, imaginés par Le Corbusier, installés dans les années 50 en France et en Allemagne. Ces batiments sont appelés Unité d’habitation de Berlin et Unité d’habitation de Marseille (ou pour cette ville on parle aussi de la Cité Radieuse).

Le compositeur de l’Ensemble Zwischentöne, Bill Dietz et la décoratrice de l’opéra Dynamo West Janina Janke rassemble des éléments sonores et photographiques, collectés auprès des deux milles habitant. Ce matériel audio sera mis en musique selon le système de Corbusier, le système de modulor. Ensuite sera développée le modulor Sound système ainsi qu’une installation vidéo ayant pour référence une des premières installations multimédias existantes, et qui est le « Poème Electronique“, de Le Corbusier, Iannis Xenakis und Edgar Varèse, et qui a été présenté en 1958 dans le cadre de l’exposition universelle de Bruxelles.

Le modulor Sound system et l’installation vidéo seront présentés dans les bâtiments en question à Marseille et Berlin et seront agrémentés de conférences et de débats. Le projet est une réflexion sur l’œuvre de Le Corbusier, mais aussi sur l’histoire des deux unités et sur la musique contemporaine depuis 1958.