Fonds franco-germano-suisse pour la musique contemporaine

Qui peut recevoir une aide financière?

Seuls les organismes français, allemands et suisses entrant dans les catégories suivantes peuvent présenter un projet:

ensembles, compagnies ou collectifs
lieux de production et de diffusion
• festivals
organismes de formation musicale, centres / instituts de recherche

Est considéré comme français / allemand / suisse (Suisse romande ou Suisse alémanique) tout organisme domicilié en France/Allemagne/Suisse (Suisse romande ou Suisse alémanique).

Les soutiens accordés par Impuls neue Musik peuvent concerner les types de projets suivants:

• concerts; spectacles; festivals
commande d’une œuvre
résidence d’un compositeur / ensemble
projet pédagogique (ateliers, master class) toujours accompagné d’un concert

Les enregistrements de CD ne peuvent pas être financés.

Un porteur de projet ne pourra déposer un dossier de candidature que pour un seul projet.

De plus, le fonds étant financé en partie par la Sacem, les projets déjà soutenus par la Sacem ne seront pas éligibles au fonds Impuls.

L’aide financière attribuée est plafonnée à 30% des dépenses artistiques du projet. Sont considérées comme dépenses artistiques les catégories de dépenses suivantes :

•  Salaires/cachets des compositeur.rice.s, musicien.ne.s, etc.
• A
utorisations, droits, assurances
Déplacements (frais de transport, per diem, logement)
Technique (location et transport de matériel)
Location de salle (Les lieux de représentations devront confirmer par lettre officielle s’ils prévoient d’accueillir la manifestation, avec apparition obligatoire du tampon et de la signature.)

Impuls neue Musik ne finance pas de projets portés à titre personnel. Les demandes doivent être effectuées par les organismes de production ou organisateurs des événements concernés et non par les artistes eux-mêmes.

Le but premier d’Impuls neue Musik est d’établir un lien vivant et durable entre les échanges musicaux franco-germanophones.
Les projets doivent donc remplir les critères suivants :

• Une collaboration étroite entre les musicien.ne.s/compositeur.rice.s français.es, suisses et/ou allemand.e.s.
Un répertoire franco-allemand-suisse (œuvres nouvelles ou non, mais elles ne doivent pas avoir été composées il y a plus de trente ans).
Il est préférable que le projet soit présenté en France, en Allemagne et en Suisse.
Les projets pourront débuter, au plus tôt, en septembre de l’année en cours.

Pour toute question ou renseignement, veuillez nous contacter.

Contacts :

Sophie Aumüller, directrice du fonds
sophie.aumueller@impulsneuemusik.com